Index du Forum

Forum du groupe d'auteurs les Sadiques Yaoistes qui écrit des fanfictions, fictions originales et fait des traductions. Sur fictionpress et fanfiction.net.
 
 Index du ForumFAQRechercherS’enregistrerConnexion

:: Une Rencontre Bouleversante ::

 
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet
Sujet précédent :: Sujet suivant  
Auteur Message
Cleo McPhee
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 01 Mar 2012
Messages: 392
Localisation: Ici et ailleurs
fandom:: Harry Potter, NCIS, Esprits Criminels, Death Note, Naruto (UA), FMA (UA), Numb3rs, Dr House, Twilight, XMen, Demons, Sherlock, Tokio Hotel, CSI (Miami, NY, Vegas), Supernatural, Avengers, etc etc
Gémeaux (21mai-20juin) Coq
Cotations Membres: 173
Moyenne: 0,44

MessagePosté le: Mar 26 Juin - 14:29 (2012)    Sujet du message: Une Rencontre Bouleversante Répondre en citant

Auteurs : Eden, Sacha et Daemon

Bêta : Cleo McPhee

Titre : Une rencontre bouleversante.

Résumé : Luka et Connor sont ensembles depuis plusieurs années. Ils sont dans une école privée, en internat et partage la même chambre. Ils n'ont jamais eu besoin de partager leur chambre, pour leur plus grand bonheur, l'arrivée de Séraphin va bouleverser leur vie de bien des façons. Yaoi, Threesome...

Warning : Cette histoire contient des relations explicites entre homme et parle de sujets pouvant choquer les personnes sensibles ou les plus jeunes. Donc homophobes, personnes sensibles, mineurs, passez votre chemin...

Pour tous les autres, bonne lecture,

Une rencontre bouleversante.

L'année scolaire avait commencé deux semaines plus tôt et une fois de plus, Luka et Connor avaient été épargnés. Ils seraient encore seul dans leur chambre cette année, pour leur plus grand bonheur. Ils entretenaient une relation depuis très longtemps et n'avaient pas besoin de se cacher de cette manière.

Ce jour là, ils n'avaient pas cours et comme souvent, ils étaient dans leur chambre, nus. Luka, un grand brun finement musclé à la peau pâle et aux traits virils était assis à son bureau. La musique résonnait dans la pièce alors qu'il regardait au centre de la chambre en riant et en tapant des mains.

Son amant, Connor, qui faisait pratiquement la même taille que lui à la différence qu'il avait la peau légèrement dorée, des cheveux châtains, un corps fin et musclé et des traits de visage délicats qui lui conféraient un air d'angelot, se déhanchait totalement nu sur des musiques rythmées.

Ils étaient dans leur monde, Luka se demandait juste à quel moment il allait sauter sur son compagnon pour le dévorer, alors que ce dernier l'allumait allègrement en se collant à lui ou en faisant des danses toujours plus sensuelles.

La température de la pièce avait monté de plusieurs degrés, ils étaient tellement obnubilés l'un par l'autre, qu'ils n'entendirent pas les petits coups discrets, ni la porte s'ouvrir...

OoooO

Séraphin marchait lentement en observant les numéros sur les portes des chambres, il devait se rendre dans la chambre 666 où ses colocataires lui expliqueraient en détail cet internat. En arrivant devant la porte une musique lui parvint aux oreilles, il toqua et ouvrit la porte. Son regard se figea au centre de la pièce où un apollon était en train de danser, ses joues prirent une teinte rose soutenue et il referma la porte rapidement en regardant vers la fenêtre.

OoooO

En entendant la porte se refermer, Luka fronça les sourcils et tourna le tête pour voir la personne qui venait d'entrer. Le garçon avait l'air plus jeune qu'eux mais pas de beaucoup, un an, deux peut être. Il était plus petit qu'eux, avait des cheveux mi longs légèrement bouclés. Il avait l'air d'un petit ange innocent, encore plus avec ses joues rougies.

Connor ne c'était pas gêné non plus et avait maté ouvertement le nouvel arrivant. Il arbora un sourire en coin quand il vit Luka se lever et approcher du nouvel arrivant avec un air de prédateur sondant sa proie en faisant fit de sa nudité.

- Bonjour. Lança Luka d'une voix sensuelle et rauque.

Séraphin regarda le jeune homme plus vieux que lui s'approcher, nu. Ses joues rougirent un peu plus et il répondit timidement au bonjour rauque.

- Qu'est ce qu'un petit ange innocent comme toi fait dans notre antre de perdition ? renchérit Connor en approchant à son tour.
- Heu..Je..Le directeur m'a placé dans cette chambre.


Séraphin recula et se colla contre la porte alors qu'une petite lueur de peur s'allumait dans son regard.

Le regard prédateur de Luka s'adoucit, il attrapa un jean et l'enfila rapidement avant d'en envoyer un à Connor qui fit de même. Il resta à distance du nouvel arrivant qui avait l'air effrayé et tendit une main pour le saluer.

- Je suis Luka, et lui c'est mon petit ami, Connor, on est aussi tes colocataires. Bienvenue.

Séraphin se détendit légèrement avant de serrer la main tendue de Luka.

- Séraphin.

Connor tendit également une main à Séraphin.

- Et bien, installe toi, nous on doit aller voir un prof vite fait. Et si tu as besoin de quelque chose, hésite pas à nous demander, on sera heureux de t'aider. Termina l'irlandais avec un clin d'oeil.
- Merci, murmura Séraphin en esquissant un minuscule sourire. Il posa sa valise, son sac à dos et sa mallette sur son lit avant de s'asseoir lentement dessus en soupirant.


OoooO

Luka et Connor enfilèrent des T shirts et quittèrent la chambre. Ils devaient aller voir leur professeur de droit. Ils se demandaient ce que l'homme leur voulait, ils avaient d'excellents résultats dans ses cours.

OoooO

Séraphin les voyant sortir se détendit totalement, il sortit son bien le plus précieux de sa mallette, un violon Ludwig Koschat, le seul objet qu'il avait de ses grands parents. Il prit l'instrument entre ses mains et commença à jouer doucement sa tristesse et sa solitude.

OoooO

Les jeunes hommes arrivèrent rapidement à la salle où le professeur les attendait. Ils frappèrent et furent aussitôt invités à entrer.
- Bonjour Messieurs. À l'heure, comme toujours, c'est une qualité que j'apprécie chez vous.
- Bonjour M Dubois. Pourquoi vous nous avez convoqué ?
- Je crois me souvenir que vous cherchiez tous les deux des emplois pour les vacances et les weekend et que vous souhaitez poursuivre vos études dans le droit. Un ami avocat à moi cherche deux assistants à temps partiel. Il gère les dossiers des tribunaux pour enfants et les dossiers pénaux en général.
- Oh, ce serait vraiment super. On a vraiment besoin de travailler.
- Bien, il vous attend Vendredi à 19h, à cette adresse...


Les garçons prirent le papier, remercièrent leur professeur et reprirent la direction de leur chambre. En approchant, ils entendirent une musique à la fois triste et envoutante, du violon semblait-il. Ils se doutèrent que c'était leur colocataire qui en jouait.
Pour lui laisser son jardin secret, ils décidèrent de faire du bruit et de se chamailler joyeusement. De cette manière, si le jeune homme ne voulait pas qu'ils sachent qu'il jouait du violon, il aurait le temps de ranger son instrument avant qu'ils entrent dans la chambre.


OoooO

Le jeune homme finit son morceau et perçut un bruit dans le couloir, il rangea lentement son violon et mit la mallette dans son armoire avec ses affaires. Il prit son portable qu'il connecta à internet et s'assit sur son lit en regardant ses mails. Un masque sombre venait de se poser sur son visage.

OoooO

Connor ouvrit la porte et se décala pour laisser entrer Luka. Il regarda Séraphin qui était assis sur son lit et semblait occupé sur son ordinateur portable. Il avait l'air tellement sombre et triste. Il secoua la tête et se dirigea vers son bureau. Il avait une dissertation à finir en économie pour le lendemain.

Luka s'installa également à son bureau pour finir un devoir d'histoire. Ce n'était pas sa matière favorite mais il avait quand même de bons résultats. Puis, c'était sur la seconde guerre mondiale et il gérait plutôt bien le sujet. Il regardait le nouveau de temps à autre sans pour autant lui parler. Il avait compris que le jeune homme ne voulait se lier à personne pour le moment.

OoooO

Séraphin regarda terrifié l'e-mail qu'il venait de recevoir, le meurtrier de ses parents avait fini par être arrêté et il devait comparaitre devant lui pour l'envoyer en prison. Un procès, il allait devoir lui faire face dans un procès, son souffle s'accéléra, une crise d'angoisse s'annonçait.

OoooO

Connor vit Séraphin blanchir et sa respiration se faire difficile. Il fronça les sourcils, peu sûr de ce qu'il devait faire. Il jeta un regard interrogateur à Luka.

Le polonais se leva et approcha lentement de Séraphin pour ne pas l'effrayer. Il lui laissait une possibilité de fuir s'il ne voulait pas être aidé ou réconforté. Il venait de comprendre que le jeune homme avait sûrement vécu un grave traumatisme. Il devait y aller en douceur avec lui, ne pas le brusquer.

Séraphin sentit ses yeux se fermer alors qu'il partait en arrière, son esprit refusait de redémarrer, il bloquait sur le visage du meurtrier qui le regardait avec un sourire psychotique.

Le brun arriva près du nouveau et l'empêcha de retomber en arrière sur son lit. Il passa une main dans son dos et observa son visage pâle. Connor regardait la scène, un peu à l'écart.

Séraphin se réveilla alors en sentant cette main chaude sur son dos, il s'écarta rapidement de Luka en le remerciant timidement et il se dirigea dans la douche, où il s'enferma, une fois l'eau allumée, il éclata en sanglots.

Luka regarda le jeune homme partir comme une fusée et secoua légèrement la tête. Il aurait aimé pouvoir faire plus mais visiblement Séraphin n'était pas prêt à faire confiance pour le moment.

Il reprit place à son bureau alors que Connor faisait mine d'approcher de l'ordinateur de Séraphin. Ce fut le polonais qui le retint.

- Non, il nous en parlera de lui même s'il veut. Laisse le garder ses secrets.
- Tu as raison, comme toujours. Répondit Connor.


Il déposa un baiser sur les lèvres de Luka et reprit place à son bureau pour finir sa dissertation.

OoooO

Séraphin sentit ses yeux se fermer lentement sous la douche et il s'endormit alors, l'eau froide dégoulinant sur son corps.

OoooO

Luka commençait à s'inquiéter, ça faisait longtemps que Séraphin était sous la douche et il n'entendait plus de bruit dans la salle de bain excepté celui de l'eau qui coulait. Il frappa à la porte et attendit.

OoooO

N'obtenant aucune réponse, Luka ouvrit la porte et se figea en voyant Séraphin inconscient dans la douche alors que l'eau dévalait sur son corps. Il se précipita vers le jeune homme et grogna en réalisant que l'eau était gelée. Il coupa le robinet et prit Séraphin dans ses bras.

- Connor, sort des serviettes et prend un de mes pantalons de jogging, vite !

Dans la chambre, l'irlandais fit aussitôt ce que son petit ami demandait et Luka arriva avec sa charge. Connor vint tout de suite l'aider. Ils essuyèrent le jeune homme et lui mirent le pantalon. Ils débarrassèrent son lit, le couchèrent et remontèrent les couvertures sur lui.

Le polonais prit un livre et approcha une chaise. Il commença à lire en veillant le nouveau. Connor décida de commander des pizzas, des friandises et de la bière. Il ferait le mur pour aller les récupérer sur le parking des professeurs. Il se doutait que Luka ne voudrait pas manger à la cafétéria de l'internat.

OoooO
Séraphin se réveilla légèrement avant de se pelotonner contre le mur et de se rendormir en une petite boule.


OoooO

Le temps passa et Connor sortit par la fenêtre de la chambre qui se trouvait tout de même au premier étage pour gagner le parking où le livreur l'attendait. Bastian était habitué. C'était lui qui leur livrait des pizzas et autres trucs depuis presque 3 ans.
Luka continua à lire en regardant de temps à autre si son protéger allait bien. Il avait reprit des couleurs mais dormait désormais recroquevillé en boule contre le mur, comme pour se protéger, se cacher. Il vit que la couette avait bougé et que le jeune homme avait la chair de poule.


OoooO

Il se leva et la replaça, il allait se rassoir quand Connor l'appela. Il revenait avec les provisions et avait besoin d'aide. Il lui jeta le panier avec la corde qu'il cachait au dessus de son armoire et le fit remonter une fois plein alors que Connor escaladait le mur.

Il posa le panier au sol et tendit une main à Connor pour qu'il puisse repasser plus facilement la fenêtre et ils la refermèrent aussitôt.

OoooO

Séraphin s'éveilla lentement et fronça les sourcils en sentant une couette chaude recouvrir son corps. Il s'assit dans le lit en se tenant la tête et il regarda vers la fenêtre où Luka aidait Connor à remonter.

OoooO

Connor marchait vers le panier quand il trébucha. Luka qui était face à lui tenta de le rattraper et ils finirent tous les deux étalés sur le sol. Le polonais poussa un grognement étouffé quand son dos entra brutalement en contact avec le sol et souffla de soulagement quand le genou de son petit ami évita de peu une partie sensible de son anatomie.

- Fais attention Nors, pas trop de bruit, tu vas réveiller le petit ange.
- Bah désolé de perdre l'équilibre après avoir sauté par la fenêtre, traversé le parc en courant, payé la bouffe et le reste, retraversé le parc avec plusieurs sacs bien chargés et escaladé le mur pour regagner la chambre. C'est crevant figure toi !
- Je sais amour, mais fais attention quand même. Répliqua Luka en embrassant Connor pour désamorcer le conflit.


Séraphin rougit en les voyant faire et son rougissement devint plus intense quand il découvrit qu'il était torse nu avec un pantalon de jogging qui ne lui appartenait même pas.

OoooO

Luka sentit un léger mouvement près d'eux. Il lâcha les lèvres de Connor qui se releva avant de lui tendre une main pour qu'il fasse de même.

- Tu es réveillé... Tu vas mieux ? Est ce que tu as faim ? demanda Luka en souriant avec douceur alors que Connor levait les yeux au ciel.

Luka ne changerait jamais, il fallait toujours qu'il joue au grand frère poule et protecteur.

- Euh...oui merci je vais mieux et j'ai un peu faim. Séraphin rougit un peu plus à cette attention.
- Parfait, on a de la pizza. Luka ouvrit les quatre imposantes boites, les parts avaient été découpées. Choisis celle que tu veux, continua t-il.


Connor sortait de la bière, des bonbons, des sodas, des jus de fruits, des biscuits et des plaquettes de chocolat du panier, ainsi qu'une cartouche de paquets de cigarettes.

Séraphin s'assit à côté d'eux et prit une part en commençant à la manger lentement.

Connor prit une part à son tour et Luka fit de même en ouvrant une bière et en tendit une à son petit ami.

- Si tu as soif, ou faim dans la semaine, n'hésite pas, cette armoire là bas nous sert à stocker de la bouffe et d'autres trucs non autorisés, on a même un micro onde, une cafetière et une bouilloire dedans.
- D'accord, merci à vous deux.
- De rien, tu es notre colocataire et en plus tu es tellement mignon et gentil que c'est normal qu'on te chouchoute et qu'on prenne soin de toi. Répondit Connor en faisant un clin d'oeil.
- Tout à l'heure, tu dormais sous la douche, on t'a essuyé et mit un de mes jogging, ne t'inquiète pas, on en a pas profité pour te mater, c'est promis. Renchérit Luka en souriant.


Séraphin rougit légèrement avant de frissonner. Il ne portait qu'un jogging après tout.

Voyant qu'il frissonnait, Luka attrapa un gros pull à lui et lui tendit.

- Enfile ça, tu auras moins froid et ne t'inquiète pas, il est propre...

Séraphin lui sourit lentement et enfila le pull. Cela lui donnait un air encore plus fragile. Au moins il avait chaud et ce pull sentait bon, il ne se doutait pas que c'était l'odeur de Luka.

Le repas continua en silence pendant quelques minutes avant que Connor le rompe à nouveau.

- Luka, tu pourras m'aider pour la dissertation que je dois faire en civilisation ancienne ?
- Sur quoi ?
- Les mayas et les Aztecks. Leur façon de vivre, leur religion et autre... Pourquoi j'ai pris cette option ?! s'exclama l'irlandais, dramatique.


Luka fronça les sourcils, il n'y connaissait rien non plus, comment allait-il pouvoir aider Connor là dessus ?

- J'y connais rien non plus, au pire je t'aiderai pour tes recherches mais je pourrai pas faire plus.
- Je...Je peux t'aider si tu veux, j'ai un livre assez intéressant dans mon sac. Séraphin se leva avant de se mettre à quatre pattes pour récupérer son sac sous le lit.


Connor ne put empêcher son regard de dériver et il regarda discrètement les fesses de Séraphin alors que ce dernier récupérait son sac. Ce fut un coup de coude de Luka qui lui fit détourner les yeux.

Séraphin ressortit avec son sac et il tendit le livre à Connor,

- Si tu ne comprend pas, tu peux me demander.
- Merci beaucoup, je savais que tu étais un mec adorable ! S'exclama Connor en faisant mine de bouger avant d'être retenu dans son élan par Luka,
- Oh non ! Tu ne vas pas te jeter à son cou et lui faire un énorme bisou sur la joue...
- Maiheu... pourquoi ? demanda Connor en croisant les bras sur sa poitrine et en boudant comme un môme.
- Parce que tu vas nous le traumatiser ! Tu peux le remercier sans te jeter sur lui quand même.
- Ok... Merci... marmonna Connor avant de reprendre. Mais c'est moins drôle comme ça...


Séraphin éclata de rire, un rire rauque montrant que cela faisait longtemps qu'il n'avait pas rit. Il se tenait le ventre.

- Tu...hahaha....tu peux me remercier comme tu veux.

Les yeux de Connor s'illuminèrent comme si on lui avait annoncé que son anniversaire et Noël arrivaient en avance et poussa un cri de guerre avant de se jeter littéralement sur Séraphin et de plaquer deux bisous sonores sur ses joues...

- Kyaaaaaaaaaahhhhhhhh... merci merci merci merci merci... Tu me sauve la vie !

Luka regarda la scène, en levant les yeux au ciel, blasé.

- Irrécupérable. Grogna t-il en secouant la tête.

Séraphin s'écroula au sol en rougissant, Connor sur lui.

Luka regarda le plus jeune qui rougissait alors que Connor était étalé sur lui. Séraphin était vraiment un mec attachant. Puis, l'entendre rire un peu plus tôt lui avait fait plaisir. Il décida tout de même de l'aider.

- Amour, tu devrais te relever, tu vas écraser le petit ange là...

L'irlandais se releva et alla s'installer à califourchon sur les genoux du polonais avant de l'embarquer dans un baiser à couper le souffle.

OoooO

Séraphin les regarda alors qu'un soupir d'envie traversait ses lèvres
Il leur souhaita bonne nuit avant de retourner dans son lit, il enleva son jogging et resta en pull et boxer, il se mit sous la couette avant de soupirer tristement.


OoooO

Connor relâcha les lèvres de Luka et répondit à Séraphin. Il eut une moue contrite en entendant le soupir de tristesse du plus jeune. Les deux amants prirent une douche rapide et se faufilèrent, nus, sous les draps de Luka.

Ils attendirent un long moment et quand ils pensèrent que leur colocataire dormait, ils entreprirent de faire l'amour, une bonne partie de la nuit. Gémissant, soupirant doucement, se susurrant des mots tendres. Ils ne parvenaient pas à se lasser du corps de l'autre. C'était comme une drogue, depuis le début de leur relation entamée sept ans plus tôt alors qu'ils n'avaient que 13 ans.

OoooO

Séraphin les entendit et ses joues rougirent dans la nuit avant qu'il ne s'endorme de fatigue.

OoooO

Les semaines passèrent, le trio s'entendait plutôt bien et les deux aînés protégeaient le plus jeune, le chouchoutaient. Deux fois par semaine, ils se faisaient livrer pleins des choses interdites qu'ils cachaient dans l'armoire.

Séraphin avait surpris le couple plusieurs fois dans des situations plus ou moins compromettantes qui allait de voir l'un des deux danser nu pour l'autre, se faire des fellations, et même bien plus.

Le plus marquant avait été une semaine plus tôt. Il était entré dans la chambre alors que Connor chevauchait Luka et qu'ils se lançaient des paroles salaces entrecoupées par des baisers torrides à en faire oublier le voeux de chasteté à un moine.

OoooO

Malgré le fait que Séraphin était plus jeune qu'eux, il c'était avéré que c'était un jeune prodige et qu'il suivait les mêmes cours qu'eux. Ils étaient actuellement en cours de Littérature et le professeur semblait avoir une dent contre le petit ange.

- Jeune homme, je sais que j'avais demandé un devoir traitant du mariage mais en aucun cas je n'ai parlé de mariage homosexuel. Lança le professeur en grimaçant et en jetant sa copie à Séraphin sur laquelle un énorme zéro rouge apparaissait.
- Vous n'aviez pas non plus précisé de quel mariage il s'agissait, nous avions donc le droit de le faire sur celui que nous voulions.
- Ceci dit, je ne suis pas étonné, venant de quelqu'un comme vous. Renchérit le professeur avec dégout sans écouter la réponse pourtant juste du jeune homme.


Séraphin fronça les sourcils en regardant le professeur.

- Comment ça, monsieur ?
- À voir l'importance que vous accordez à votre corps et la vitesse à laquelle vous écartez les cuisses, je ne suis même pas étonné que vous militiez ouvertement pour ce genre de choses contre nature...
- Pardon ? Je ne comprend pas ce que vous voulez dire.


Séraphin commença sérieusement à paniquer même si rien ne le montrait dans son comportement.

- Ne faites pas l'innocent... Vous savez de quoi je parle. Je parle du fait que vous vous êtes comporté comme la pire des catins, d'un certain procès qui aura lieu bientôt. Je me suis renseigné sur vous jeune homme.

Séraphin blanchit violemment avant de prendre en vitesse ses affaires et de quitter le cours en direction de sa chambre. Une fois à l'intérieur, il s'écroula sur le lit en éclatant en sanglots.

OoooO

Dans la salle de classe, tout le monde était en état de choc. Luka se leva et sauta à la gorge du professeur, il lui envoya une droite magistrale. Il était très en colère, cet homme s'en était prit à Séraphin en utilisant les faiblesses et traumatismes du jeune homme, c'était lâche et cruel.

- Espèce de bâtard ! Je vais vous faire virer pour ça !
- Luka ! T'occupe pas de cette sous merde, il en vaut pas la peine. Il faut qu'on aille rejoindre Séraph, il doit être super mal ! Cria l'irlandais.


Connor attrapa Luka par le bras, prit leurs affaires et l'entraîna vers leur chambre. Il savait que le plus jeune y serait.

OoooO

Quand ils pénétrèrent dans la chambre, ils virent Séraphin sur son lit, en pleure. Luka approcha doucement et alla s'assoir près de lui. Il posa une main apaisante sur son épaule et attendit.

Connor c'était approché et était debout, derrière le polonais.

Séraphin se retourna et se blottit dans les bras de Luka alors que des larmes dévalaient ses joues.

Luka caressa doucement son dos et lui murmura des paroles douces alors que Connor se joignait à l'étreinte.

- Qu'est ce qui a pu te briser à ce point petit ange. Parle nous, tu en as besoin. Souffla Luka avec sincérité.
- Je... Je ne peux pas, je suis un monstre, je suis trop sale pour vous....Pourquoi vous restez avec moi alors que je me dégoutte autant ?
- Arrête ! tu n'es pas un monstre, tu n'es pas sale non plus ! Tu sais, même si Connor et moi on semble heureux, on a eu des vies difficiles et on sait ce que signifie se battre pour survivre, on a dû faire des choses peu reluisantes pour s'en sortir. On peut te comprendre, on ne te jugera pas, jamais... parle nous...
- Je...C'est....Quand mes parents ont été tués par cet homme, il...il m'a dit qu'une petite poupée comme moi ne devait pas mourir, il m'a....il m'a....violé....puis il est parti.


Luka resserra son étreinte sur Séraphin. Il ne dirait pas de mots compatissants ou débordants de bons sentiments. Le jeune homme n'avait pas besoin d'entendre à quel point il était désolé qu'un jeune homme aussi beau et pur que lui ait eu à subir ce genre de choses. Il avait seulement besoin de réconfort.

Connor passa une main dans les cheveux de Séraphin avant de prendre la parole.

- Ce bâtard a été arrêté, il va y avoir un procès et tu devras l'affronter n'est ce pas ?
- Oui...
Séraphin trembla de peur à cette idée.
- Alors tu ne seras pas seul, si tu veux, on sera près de toi, on travail pour un cabinet d'avocat, on a le droit d'assister à tous les procès...
- J'aimerais bien que vous m'aidiez.
- On est là, on va t'aider, c'est promis. Répondit Luka.


Il n'osa pas continuer sur un "on t'aime", il était persuadé que le jeune homme n'était pas encore prêt à l'entendre. Eux mêmes avaient eu du mal à réaliser. Ils étaient tous les deux tombés amoureux du petit ange qui partageait leur chambre, c'était totalement surréaliste.

- Est-ce que je pourrai dormir avec vous ce soir?
- Tout ce que tu voudras, mais avant, est ce que tu veux boire quelque chose ? un chocolat chaud ?
- Je veux bien, merci.
Connor lui fit un sourire et alla préparer le chocolat pour Séraphin. Pendant ce temps, Luka décida qu'il était tant que le jeune homme connaisse leur histoire, il leur avait raconté la sienne alors ils devaient lui rendre la pareille.
- Puisque tu nous as fais confiance en nous racontant ton histoire, je crois qu'il est tant que tu connaisse la notre. Qu'est ce que tu en pense ?
- Vous n'êtes pas obligé vous savez...
- On en a envie et puis, de cette manière, tu comprendras que tu n'es pas un monstre, et que tu n'es pas sale. Puis, les relations ne sont pas à sens unique...


Connor revint et tendit la tasse à Séraphin avant de s'assoir sur le lit de manière à ce que le plus jeune soit lové entre Luka et lui.
Séraphin prit le chocolat et commença à boire lentement en écoutant Luka.


- Connor et moi, on c'est enfuis de chez nous à 15 ans à peine. On entretenait une relation depuis nos 13 ans, et le jour de notre première fois, le père de Connor nous a surpris. Il a été assez violent et a contacté aussitôt mon père. Nos parents se connaissaient depuis longtemps, ils étaient amis depuis le collège. Ils nous on ordonné de mettre fin à notre relation mais on pouvait pas, on s'aimait trop.

Luka fit une pose pour rassembler ses idées et reprit la parole.

- On a attendu plusieurs semaines, on a supporter la surveillance parentale, les insultes, les coups. On a préparé notre évasion, puis, une nuit, on est parti, on a prit le premier car et on est partie à l'aventure.

Là, ce fut Connor qui reprit et continua un peu le récit. Il savait que Luka avait du mal à parler à évoquer certains éléments de leur passé.

- On était tellement naïf, on croyait qu'on allait facilement trouver de quoi se loger, de quoi vivre, surtout dans une grande ville, pour nous les gamins de la campagne, c'était le paradis, la liberté. Mais rien ne c'est passé comme prévu.

Il fit une pause et Luka reprit le récit, sa voix était rauque et tremblante par l'émotion.

- On a vécu dans la rue, puis on a rencontré des gens peu recommandables qui nous ont donné des boulots peu reluisants. On passait de la drogue, on volait des voitures, on faisait des cambriolages, on dansait dans des boites de streaptease privées, dès fois, on devait faire des danses privées pour des vieux pervers, parfois un peu plus.

Connor poursuivit l'histoire avec la même émotion dans la voix que celle de son compagnon.

- On a mit de l'argent de côté, on a étudié en cachette. Puis, à 17 ans à peine, on a passé le concours pour entrer dans cette école, on l'a réussi, on a obtenu des bourses et d'autres aides et on a pu payer nos études. On galère un peu financièrement parfois, mais on s'en sort pas trop mal. Voilà, tu sais tout, termina Luka.

Ils avaient dit le principal et attendaient la réaction de Séraphin. Ils espéraient qu'il n'allait pas prendre peur et s'éloigner d'eux. Ils n'étaient pas des enfants de choeur, loin de là.

Séraphin posa lentement ses lèvres sur la joue de Luka puis sur celle de Connor.

- Vous avez vécu bien pire que moi.

Ils le serrèrent contre eux et Luka prit la parole, toujours aussi doux et calme.

- On a pas vécu pire, on a vécu des traumatismes, comme toi. Et ce que tu as vécu est dur et c'est horrible aussi. Autant que notre vie dissolue.
- Que diriez vous de nous préparer pour la nuit ? Lança joyeusement Connor, souriant et dynamique, comme à son habitude.
- Voui.


Séraphin se sentait bien entre eux deux, il n'avait aucune envie de bouger.

- Je sais qu'on est confortable petit ange mais c'est juste le temps de se déshabiller, d'enfiler un truc pour dormir et de se glisser dans mon lit. Renchérit Luka avec un sourire empreint de malice.

Connor se mit à rire et se leva, il ôta rapidement ses vêtements qui atterrirent aux quatre coins de la pièce et se glissa dans le lit de Luka, contre le mur. Puis, il tapota la place près de lui et lança...

- Allez Séraph, viens t'installer..

Il avait créé un diminutif pour le prénom du plus jeune sans vraiment s'en rendre compte, il avait agit avec naturel, comme il le faisait toujours.

Séraphin se déshabilla lentement et, enfin nu, s'installa à côté de Connor.

Luka observa la scène et son sourire s'accentua. Il retira ses vêtements qu'il replia avec soin et déposa sur une chaise, avant de prendre place dans le lit.

Séraphin se pelotonna contre Luka, frissonnant d'envie et de froid.

Luka sentait quelque chose qui n'était définitivement pas la jambe de Séraphin, il jeta un regard entendu à Connor qui hocha discrètement la tête. Il resserra son étreinte autour du plus jeune et l'irlandais vint se plaquer contre le dos de Séraphin ne tentant même pas de cacher son érection qui frottait contre les fesses du plus jeune.

Séraphin se recula un peu pour sentir le sexe de Connor plus appuyé contre ses fesses, il laissa échapper un petit soupir de désir.
Luka bougea de manière à ce que son érection rencontre celle de Séraphin et déposa un baiser discret dans son cou. Il ne voulait pas le brusquer, il attendait que le plus jeune parle, qu'il énonce clairement son envie d'être avec eux.


Il voulait aussi être sûr que le jeune homme ne faisait pas ça juste pour oublier et que ce ne serait pas que l'histoire d'une nuit. Connor et lui voulait plus, bien plus.

- Je...j'aimerais....faire l'amour avec vous deux..

Séraphin cacha son visage contre le torse de Luka après cette phrase. Il était pétrifié par la gêne et la honte.

Le polonais émit un petit rire et passa une main sous son menton pour relever sa tête.

- Tu es sûr de toi ? une fois qu'on t'aura, on ne te laissera plus partir... Ce ne sera pas qu'une histoire sans lendemain...
- Ça me va, je vous aime tous les deux.
- On t'aime aussi petit ange, susurra Connor à son oreille avant de le faire basculer sur le dos pour s'emparer de ses lèvres et lui offrir un baiser doux et tendre.


Luka déposait des baisers dans son cou et sur le haut de son torse, il mordillait, suçait et léchait la peau nue et brûlante lentement, sans jamais s'attarder sur un endroit précis.

Séraphin gémissait en embrassant Connor. Il se tortillait de plaisir.

Connor relâcha ses lèvres et plongea son regard dans le sien. Il prit la main du plus jeune et la mena jusqu'à son érection comprimée dans son boxer. Luka parcourait le torse de Séraphin. Il titilla un moment ses tétons avant de reprendre sa descente et de lécher et mordiller l'aine du jeune homme.

Séraphin couina de plaisir en caressant le sexe de Connor.

L'irlandais soupira de plaisir et tendit une main pour frôler le dos de Luka du bout des doigts. Le brun continuait sa descente et explorait tranquillement le corps de Séraphin se repaissant de ses soupirs et couinements.

Il regarda l'érection de Séraphin comme si c'était la meilleure des friandises et fit remonter sa langue le long de celle ci très, très lentement avant de titiller le gland.

Connor se tortillait pour ôter son boxer qu'il jeta quelque part dans la chambre et disparu sous la couette pour aider Luka dans sa tache.

Séraphin gémissait bruyamment en caressant les torses de ses deux amants.

Luka prit le sexe de Séraphin en bouche alors que Connor léchait et massait doucement ses testicules. Le brun avait lui aussi perdu son boxer et son érection frottait contre la jambe du plus jeune.

Séraphin se tortillait de plaisir en câlinant les cheveux de ses deux amants.

Connor humidifia un de ses doigts et le laissa errer près de l'intimité du jeune homme. Il voulait être sûr que ce dernier soit prêt à aller jusqu'au bout. Luka de son côté continuait ses vas et vient sur l'érection de Séraphin, enroulant sa langue autour de la hampe, léchant, suçant, aspirant.

Séraphin chouina en sentant le doigt de Connor.

- Oui, je veuuux, s'il vous plait.

L'irlandais eut un léger sourire et entra un peu son doigt avant de le ressortir et de le faire entrer à nouveau. Il répéta plusieurs fois son manège, enfonçant son doigt toujours un peu plus, il taquinait l'anneau de chair avec sa langue pendant que Luka continuait sa fellation.

Séraphin gémissait de plaisir en se tortillant sous leurs tortures.

Les deux plus âgés avaient décidé de rendre cette nuit inoubliable pour le plus jeune. Connor entra un second doigt, avec autant de douceur que pour le premier. Luka suçota et lécha le gland avant de reprendre l'érection en bouche et massa doucement les testicules du bout des doigts.

Séraphin caressait le dos des deux garçons plus vieux alors qu'il gémissait de plaisir.

L'irlandais courba légèrement ses doigts et frotta contre la glande sensible qu'il s'attela à toucher encore et encore. Luka accéléra le rythme de ses vas et vient et ajouta un de ses doigts à ceux de Connor, le faisant pénétrer lentement dans l'intimité de Séraphin.
Séraphin cria de plaisir en jouissant dans la bouche de Luka.


Le brun lécha le pénis du plus jeune en avalant sa semence et le relâcha, il remonta et émergea des couvertures pour s'emparer de ses lèvres. Alors qu'il l'embarquait dans un baiser torride, il ajouta encore un doigt aux trois autres.

Connor continuait à titiller la prostate de Séraphin en se retenant de le prendre violemment tant ses gémissements et cris étaient excitants.

Séraphin chouinait de plaisir, remuant ses hanches pour avoir plus.

- Tu nous veux comment petit ange ? susurra Luka à son oreille avant de mordiller le lobe...
- Vous deux ensemble, je vous en pris.


Luka l'embrassa doucement et ôta ses doigts. Il se plaça sur le dos et attira Séraphin sur lui. Là, il plaça son érection face à l'intimité du plus jeune et fit descendre lentement. Quand il fut entré jusqu'à la garde, il cessa tout mouvement et attendit que son jeune compagnon se détende pour la suite.

Séraphin gémit de plaisir en sentant enfin le sexe d'un de ses amant en lui.

Il entendit le gémissement du jeune homme et donna un léger coup de rein pour s'assurer qu'il était prêt pour plus.
Séraphin gémit de plaisir en griffant le torse de Luka.


Le brun donna plusieurs coups de rein. Le rythme était lent mais les coups de butoir puissants. Il pencha Séraphin vers lui et l'embrassa langoureusement, exposant son intimité à la vu de Connor. L'irlandais comprit le message.

Luka ralentit le rythme et y alla plus doucement alors que Connor pénétrait à son tour le plus jeune. Une fois entré jusqu'à la garde, il attendit un moment que le fourreau de chair se détende.

Séraphin cria de plaisir en mordant l'épaule de Luka.

Ils donnèrent des coups de reins rapides et profonds sur un rythme légèrement décalé touchant la prostate à chaque passage. Ils saisirent l'érection du jeune homme et le masturbèrent au rythme de leurs coups de butoir. Ils grognaient, soupiraient. Ils se sentaient bien, à leur place.

Séraphin criait de plaisir en griffant le torse de Luka.

Ils accélèrent encore le rythme, Luka titillait les tétons de Séraphin de sa main libre alors que Connor mordillait sa nuque. Ils étaient proche de la libération mais se retenaient. Ils voulaient que Séraphin atteigne son plaisir avant eux.

Le jeune homme grogna violemment en éjaculant sur le corps de Luka, son anus se resserrant autour des sexes en lui.

En sentant l'antre chaud se resserrer autour d'eux, ils jouirent dans une série de grognements rauques. Connor se retira de l'intimité du plus jeune et roula sur le côté. Luka l'embrassa, le souleva, le déposa entre Connor et lui et ils le serrèrent entre leurs bras en lui murmurant des mots tendre à l'oreille.

Séraphin laissa s'échapper un « je vous aime » avant de s'endormir entouré de ses deux amours dont il n'entendit pas la réponse. Ils l'observèrent un moment, attendris, avant de plonger à leur tour dans un sommeil doux et réparateur.

Séraphin ouvrit ses yeux sur le torse musclé de Luka, le torse de Connor était appuyé contre son dos, son sexe entre ses fesses. Le jeune homme avait une jambe entre celle de Luka et leurs sexes s'appuyaient sur leurs cuisses respectives. Séraphin soupira de bonheur de se sentir ainsi entouré et il sortit sa langue pour s'amuser avec le téton de l'homme plus âgé.

Dans son sommeil, Luka soupira, il sentait une langue taquine titiller un de ses tétons et arbora un léger sourire, décidant de faire semblant de dormir quelques instants encore. Il attendait de voir jusqu'où irait leur jeune amant, parce qu'il savait que c'était lui, Connor l'aurait réveiller autrement.

Séraphin remonta sa tête pour embrasser le cou de Luka, une de ses mains passa sous sa jambe et agrippa le sexe maintenant réveillé du plus âgé.

Le brun serra la mâchoire pour ne rien laisser transparaitre de son réveil alors que Connor avait ouvert les yeux et regardait Séraphin avec un sourire amusé. Le plus jeune semblait être dans d'excellentes dispositions.

Séraphin remonta encore frottant son sexe contre la hanche de Luka, sa langue vint caresser les lèvres du plus vieux, il l'embrassa tendrement.

Le polonais répondit paresseusement au baiser alors que Connor déposait un baiser sur la nuque de Séraphin et mordillait doucement la peau sensible.

Séraphin gémit contre les lèvres du polonais alors que sa main masturbait doucement le sexe imposant contre sa jambe.

L'irlandais parsema le haut du dos du plus jeune de baisers et frotta son érection entre ses fesses la faisant pénétrer très légèrement sans pour autant aller jusqu'au bout. Luka saisit l'érection de Séraphin et commença à la masser lentement en approfondissant encore le baiser.

Séraphin gémit dans la bouche de Luka et il s'empala d'un coup sur le sexe de l'irlandais. Il se sentait enfin complet, entier.

Connor poussa un cri de surprise et de plaisir mêlé. Il ne s'attendait pas à ce que le plus jeune s'empale de cette manière. Il serra les dents et prit une profonde inspiration pour ne pas jouir immédiatement alors que son érection était délicieusement comprimée dans l'antre chaud.

Luka mordilla le lobe de l'oreille de Séraphin et lui susurra.

- Tu es un vrai petit démon...

Il entreprit ensuite de parcourir son torse y déposant des baisers légers comme des plumes, mordillant la peau sensible, la léchant, la cajolant.

Séraphin gémissait en reculant ses hanches pour sentir le membre de Connor plus profondément en lui, sa main griffait le torse de Luka.

L'irlandais entama un va et vient lent et profond. Luka rapprocha son érection de celle de Séraphin, attrapa une des main du plus jeune, entremêla leurs doigts et prit leurs sexes pour les masturber lentement. Il poussa un grognement satisfait quand leurs pénis frottèrent l'un contre l'autre.

Séraphin couina d'extase en sentant ce sexe imposant contre le sien, sa tête se posa contre l'épaule de l'irlandais alors qu'il gémissait joyeusement.

Connor caressa une de ses hanches du bout des doigts et accéléra un peu ses mouvements. Il toucha la prostate du plus jeune et continua sur le même rythme frottant la boule nervée encore et encore.

Luka mordillait la peau du cou de Séraphin en la suçotant pour y laisser sa marque, avec la main du plus jeune, il enserra plus fort leurs sexes et les masturba plus vite, plus brutalement.

Séraphin cria de plaisir en se sentant ainsi entouré, son sexe tressauta avant de relâcher sa semence entre son corps et celui de Luka. Le sexe en lui prolongeait son plaisir.

La vision du plus jeune en pleine extase suffit à Luka pour se répandre à son tour dans un grognement rauque. Connor donna encore quelques coups de rein et les rejoignit dans l'orgasme en criant le nom du plus jeune et en rejetant la tête en arrière.

L'irlandais resta un moment dans l'intimité du plus jeune. Il tentait de calmer les battements de son coeur et avait les yeux clos. Ce réveil avec ses deux amants était parfait. Il n'aurait pu rêver mieux.

Il revint peu à peu à la réalité et déposa un baiser sur l'épaule de Séraphin avant de se retirer lentement de l'antre de chair. Luka arbora un sourire radieux et s'empara une nouvelle fois des lèvres du plus jeune l'embarquant dans un baiser tendre et empreint d'amour.

Séraphin lui rendit son baiser en ronronnant. Il était si heureux d'être aimé ainsi. Il se retourna ensuite pour embrasser Connor d'un baiser rempli d'amour, autant d'amour que pour Luka.

- Bonjour vous deux. Lança Luka avant de reprendre. Et si nous continuions ce merveilleux réveil sous la douche ?
- Bonjour, ronronna Séraphin, je suis d'accord avec toi, allons nous doucher.


Luka se leva et souleva Séraphin en même temps avant de s'élancer vers la salle de bain, Connor sur leurs talons.

Séraphin s'amusa à faire un suçon à son porteur le temps d'arriver dans la salle de bain.

Le polonais grogna en sentant le plus jeune sucer la peau de son cou mais ne contesta pas, après tout, il avait aussi marqué son amant un peu plus tôt et Connor en avait fait autant s'il en jugeait par l'énorme suçons que Séraphin avait sur la nuque.

Ils pénétrèrent dans la salle de bain et l'irlandais alla aussitôt régler l'eau de la douche à bonne température. Sans reposer le plus jeune, Luka entra dans la cabine où Connor était déjà.

Il soupira de bien être en sentant l'eau chaude dévaler leurs corps encore engourdis par le sommeil et leur récents orgasmes.
Séraphin ronronnait contre Luka, il avait très envie d'eux encore mais il savait qu'il n'avait pas trop de temps.


Le brun déposa un chaste baiser sur les lèvres du plus jeune et le reposa sur le sol. Il attrapa le gel douche et entreprit de le laver alors que Connor faisait de même sur lui.

Séraphin sourit joyeusement et il prit le gel douche pour laver Connor.

Luka prenait tout son temps et massait doucement les épaules et le dos du plus jeune pour apaiser les courbatures qu'il devait avoir. L'irlandais le lavait plus énergiquement et déposait des baisers sur sa nuque ou ses épaules de temps à autre.

Séraphin pensait à eux trois sans se rendre compte qu'il caressait Connor plus qu'il ne le lavait. Il descendit ses mains jusqu'à ses fesses avant de remonter aussi doucement.

Connor poussa un grognement et ses yeux s'assombrirent de désir. Cet ange était un démon. Comment pouvait-il autant les allumer sans même s'en rendre compte ? Il regarda Luka et vit qu'il n'était pas dans un meilleur état. Il semblait prêt à plaquer le plus jeune contre le mur et le prendre sauvagement. Le polonais lâcha un grognement sourd et mordit l'épaule du plus jeune avant de lécher doucement la peau.

Séraphin couina et revint dans le présent en voyant l'érection de ses deux amours, il eut alors un sourire mutin et il se laissa tomber devant le sexe de Connor, il souffla dessus avant de lécher le gland rougeoyant et de prendre le membre en bouche totalement. Il prit le sexe de Luka dans une de ses mains et il commença à le masturber lentement.

Les deux aînés grognèrent et s'appuyèrent au mur pour que leurs jambes ne lâchent pas. Ils caressèrent les cheveux du plus jeune et fermèrent les yeux. La voix de Connor résonna dans la pièce silencieuse.

- C'est bon...continue mon Ange...

Luka émit un grognement quand il pensa que cet ange n'en avait que le physique. Il allait les mener à la baguette et faire d'eux ce qu'il voulait.

Séraphin avalait rapidement le sexe de l'irlandais jouant avec sa langue sur le gland. Il sentait qu'il allait bientôt jouir alors il aspira plus violemment l'érection. La main qui masturbait le polonais accéléra ses mouvements.

Connor poussa un gémissement totalement indécent et se crispa en se répandant dans la bouche du plus jeune. Luka grognait de plaisir, les yeux toujours clos et les mains crispées dans les cheveux de Séraphin.

Séraphin avala goulument la semence de l'irlandais, puis, après avoir nettoyé sa verge, il se tourna vers le sexe de Luka. Cependant, avant qu'il n'ait posé ses lèvres dessus, un toquement fort leur parvint.

- Rha ! mais c'est pas possible ! Cria Luka, furieux d'être dérangé dans un moment pareil.

Il sortit de la douche, s'essuya rapidement, enfila un boxer et alla ouvrir. Il reconnut un des surveillants et lui parla assez sèchement.
- Quoi ?!


L'homme, qui devait avoir une petite trentaine, se tassa et marmonna.

- Désolé de vous déranger mais vous et vos deux colocataires êtes convoqués dans le bureau du directeur pour l'incident qui a eu lieu hier durant le cours de M Potdevin.
- C'est tout ?! Grogna Luka.
- Oui...
- Ok.


Sans plus attendre, il claqua la porte au nez du surveillant et appela les deux autres.

- Venez ! on doit se préparer ! on est convoqué chez le directeur !

Dans la salle de bain, Connor fronça les sourcils et sortit de sous la douche. Il s'essuya et gagna la chambre pour s'habiller.
Séraphin pâlit légèrement et il s'essuya en vitesse avant de s'habiller, il tremblait en repensant au cours de la veille.
Luka vit que le plus jeune avait peur, il approcha de lui, le prit dans ses bras et lui murmura.


- T'inquiète pas, tu ne risque rien et nous non plus, ce con déposera pas de plainte contre moi, il risque trop gros.
- De....plainte?! Pourquoi une plainte Luka ?
- Oops. Répliqua le polonais.


Connor émit un rire sonore et répondit à la question de Séraphin.

- Le poing de Luka a accidentellement rencontré le visage de notre charmant professeur après que tu sois sorti précipitamment.

Luka avait baissé la tête, légèrement inquiet de la réaction du plus jeune. Il avait peur qu'il soit déçu mais il n'avait pas pu s'en empêcher. Ce prof avait été une vraie ordure leur ange.

Séraphin embrassa tendrement Luka en souriant.

- Je ne t'en veux pas Luka, merci.
- De rien. C'est normal, il avait pas le droit de te traiter comme ça. Bon, et bien, si vous êtes prêt, autant y aller. Conclut le polonais en enfilant un pull avant de mettre ses chaussures.


Connor avait fini de s'habiller et les attendait devant la porte, l'air confiant sur ce qui allait se passer dans les minutes ou heures à venir.

Séraphin mit ses chaussures et les rejoignit devant la porte.

Il n'était pas très rassuré mais les avoir avec lui le rassurait grandement.

Connor et Luka le crochèrent chacun par un bras et l'encadrèrent pour le mener jusqu'au bureau du directeur. Ils croisèrent des élèves et les deux aînés jetèrent des regards noirs et menaçants dès que quelqu'un tentait une approche. Ils étaient très protecteurs.

Séraphin se sentait protégé entre eux, un petit sourire confiant apparut sur son visage.

Ils furent rapidement devant le bureau du directeur et la secrétaire les salua.

- Bonjour. Qu'est ce que je peux faire pour vous messieurs ?
- Le directeur nous a convoqué. Répliqua Connor.
- Ah oui, il vous attend.


La femme se leva, ouvrit la porte et se décala pour les laisser entrer. Le regard de Luka s'assombrit de colère quand il vit que le professeur de littérature était là et serra plus fort le bras de Séraphin pour le protéger.

Connor de son côté fusilla l'homme du regard et fit un léger sourire au directeur avant de parler.

- Vous vouliez nous voir M Le Directeur ?
- Oui, M Potdevin c'est plaint de votre attitude durant son cours. Il semblerait que Séraphin soit parti précipitamment et que Luka l'ait frappé avant que vous ne l'entrainiez hors de la classe pour rejoindre votre colocataire.
Séraphin respira profondément et rendit son regard aussi sombre que possible.
- Et vous a-t-il dit pourquoi j'étais parti?
- Non, je dois avoué qu'il n'a rien précisé sur votre départ précipité.
Le professeur grogna et prit la parole.
- Ce jeune homme n'a pas supporté d'avoir un zéro et n'accepte pas la critique, c'est tout !
Connor et Luka bouillonnaient de colère mais laissaient Séraphin s'exprimer, c'était lui la victime.
- J'ai accepté la critique et je vous ai dit ma manière de penser puis vous m'avez insulté et ça toute la classe peut le prouver. C'est pour cela que je suis parti, pas pour le zéro.
- Je ne vous ai en aucun cas insulté jeune homme, je n'ai fait qu'énoncer des vérités. Si ce que j'avais dit était faux, ça ne vous aurait pas autant touché.
- Vous m'avez traité de catin?! Ce n'est pas vrai je n'ai jamais été une catin et vous n'avez aucun le droit de dire ça!!
Le directeur regarda Séraphin avec des yeux se demandant clairement si le jeune homme disait la vérité. Le professeur reprit la parole.
- Cessez donc de mentir jeune homme ! Quand à votre ami, je vais déposer plainte contre lui pour coups et blessures !
- Bien sûr, je ne vois pas pourquoi je mentirai comme ça, ça me servirait à quoi, je ne vous connais pas et je n'ai pas envie de vous connaître !
- Vous mentez ! Vous cherchez juste à vous faire passer pour une pauvre victime mais ça ne prend pas avec moi !
Luka c'était retenu jusque là mais il n'y tint plus et explosa littéralement.
- Espèce de sous merde ! Toute la classe peut témoigner que vous avez insulté Séraphin. Vous avez dit que c'était une catin, qu'il ne faisait pas grand cas de son corps vu la vitesse à laquelle il écartait les cuisses. Vous avez même sous entendu qu'il était une erreur de la nature par ce qu'il est homosexuel. Tout ça parce qu'il a écrit un devoir sur le mariage homosexuel. Il n'était pas hors sujet, vous aviez demandé un devoir sur le mariage. Allez y ! Déposez plainte contre moi, mais je peux vous assurer que Séraphin déposera plainte contre vous pour discrimination, insultes homophobes et propos diffamatoires ! On verra qui remportera la bataille !


Le professeur blêmit dangereusement alors que le directeur sentait la colère monter peu à peu. M Potdevin tenta de se justifier.

- Il est vrai que j'ai peut être été un peu dur avec ce jeune homme mais il ne s'agissait en aucun cas d'insultes.
- Vous vous foutez de notre gueule ! Enchérit Connor. En tout cas, déposez plainte contre Luka et vous pourrez dire adieu à votre carrière ! Parce que quand on en aura fini avec vous ! c'est en prison que vous serez !


En entendant les paroles des trois élèves, le directeur comprit rapidement qu'ils ne mentaient pas. Il se leva et s'adressa au professeur.

- M Potdevin, j'attends votre démission sur mon bureau avant la fin de la journée et je veux que vous ailliez quitté cette école avant le couvre feu de 22h. Je vous déconseille de porter plainte contre ce jeune homme. Cet entretien est terminé, vous pouvez disposer Messieurs.
- Bien M Le directeur. Répliqua Luka en entrainant ses compagnons vers la sortie, un large sourire flottant sur ses lèvres.
Une fois sorti, Séraphin sauta sur Luka pour l'enlacer.
- Merci, merci à tous les deux.
- De rien Petit Ange. On allait pas laisser ce coincé du cul te créer des problèmes ! Répliqua Connor avec un clin d'oeil avant de l'embrasser doucement.


Dès que l'irlandais relâcha les lèvres de Séraphin, Luka s'en empara. Il approfondit le baiser en envahissant la bouche du plus jeune avec sa langue. Connor était derrière Séraphin et picorait doucement son cou.

Séraphin couina de plaisir enlacé entre eux, sentant leurs désirs appuyés sur son corps.

Ils étaient dans leur bulle, les mains des aînés avaient disparu sous le pull du plus jeune. Ils grognaient de contentement. Ils ne se lassaient pas de ce corps qu'ils avaient cartographié la veille au soir et le matin même. Ce fut un énorme boum qui les ramena à la réalité.

Ils relâchèrent le plus jeune et partirent dans un fou rire quand ils virent qu'ils avaient été surpris par leur professeur de littérature et que ce dernier c'était littéralement évanouis sous le choc.

Séraphin reprit conscience et ricana en voyant le professeur au sol.

- Et si on y allait?
- Très bonne idée, j'ai très faim et je suis sûr que Connor aussi. Répondit Luka avec un sourire lubrique.


Les deux aînés entrainèrent le plus jeune dans une course folle à travers les couloirs pour regagner au plus vite l'intimité de leur chambre.

Séraphin riait joyeusement en se faisant tirer par eux.

Ils entrèrent dans la chambre et jetèrent le plus jeune sur le lit. Connor arbora un sourire malicieux et se jeta sur l'ange pour le chatouiller. Il avait envie de le torturer un peu et surtout, il voulait encore entendre son rire.

Luka sortit son téléphone portable de sa poche et prit discrètement une photo avant de fouiller dans l'armoire pour réchauffer quelque chose à manger.

Séraphin couina de surprise avant de se tortiller sous les mains de l'irlandais qui le chatouillait. Il avait les larmes aux yeux et un énorme fou rire.

Connor fut satisfait de sa réaction et cessa sa torture pour l'embrasser tendrement avant de lui dire doucement.

- J'aime t'entendre rire et te voir heureux. Tu es tellement beau comme ça.

Séraphin rougit fortement et cacha son visage dans ses mains en maugréant dans sa barbe, qu'il n'avait pas.

L'irlandais écarta ses mains de son visage, déposa un baiser sur son front, puis son nez et enfin ses lèvres avant d'en rajouter un peu.

- Et tu es littéralement à croquer quand tu rougis.

Séraphin couina en détournant le regard.

Connor prit sa tête en coupe et parla à nouveau.

- Regarde moi Ange.
- Vii ?
- Tu ne dois pas rougir ou être gêné avec nous. On t'aime et contrairement à ce que tu pense, tu es magnifique et tu mérite amplement notre amour. D'accord ?


Séraphin se mordit légèrement les lèvres avant de répondre un "d'accord" timide.

L'irlandais lui offrit alors un sourire éblouissant avant de l'embrasser doucement et de se détacher de lui. Il se releva et lui tendit une main pour qu'il fasse de même. Luka avait fini de réchauffer le repas. Visiblement, ce serait des lasagnes pour cette fois ci.

Le polonais leur avait servit une assiette à chacun et attendait sagement qu'ils le rejoignent pour manger.

Séraphin s'assit à côté de lui et l'embrassa aussi avant de prendre son assiette et de commencer à manger.

Luka mangeait en jetant de fréquents regards sur Séraphin. Ses yeux étaient sombres, il avait l'air affamé, affamé du corps de ce jeune homme qui picorait tranquillement son assiette sans se douter des pensées que l'aîné nourrissait depuis le matin et ce qui avait été interrompu dans cette douche coquine.

Séraphin mangeait lentement, ne se rendant pas compte du regard de l'ainé sur lui. Seul Connor l'avait vu et un sourire lubrique s'était installé sur ses lèvres.

Luka jeta un regard entendu à l'irlandais. Ils attendaient patiemment que le plus jeune ait terminé son repas pour se jeter sur lui et ils commençaient à avoir du mal à se retenir.

Séraphin finit enfin son assiette et se mit à 4 pattes pour la poser sur le sol près de la poubelle en attente, il s'étira alors comme un chat, le corps cambré, les fesses en l'air.

Le polonais ne put se contenir plus longtemps. Leur ange en faisait exprès, c'était obligé. Il grogna et se jeta sur le plus jeune qui se retrouva plaqué au sol avant de le retourner et de l'embarquer dans un baiser brutal et empreint de domination.

Séraphin couina de surprise avant de gémir dans la bouche du plus vieux, se laissant totalement faire.

Sans plus attendre, Luka effeuilla le jeune homme aider d'un Connor qui était aussi très en forme. Le pull, les chaussures, les chaussettes, le Tshirt, le pantalon et le boxer de Séraphin furent rapidement jeté au loin.

Quand il fut totalement nu, le polonais se releva, entrainant l'irlandais et toux deux scrutèrent le corps du jeune homme, salivant allègrement sur ce corps fin et sur cet ange qui ne demandait qu'à être dévoré.

Séraphin avait rougi face à cet effeuillage rapide qu'il avait subi, son sexe était déjà très en forme pour la suite.

Luka lui jeta un regard prédateur et haussa un sourcil avant de parler d'une voix grave et rauque.

- Tu veux qu'on s'occupe de toi Petit Ange n'est ce pas ? Tu veux qu'on te dévore ? Qu'on te prenne sauvagement ?

Séraphin ouvrit grand les yeux alors qu'un gémissement de plaisir sortit violemment d'entre ses lèvres.

- Oui....oui s'il vous plait.
- Est ce que tu pourras nous faire confiance ? Obéir aux moindres de nos ordres ?
- Je....oui...je vous fais confiance.


Le polonais fut ravi de cette soumission et l'irlandais n'était en reste. Il reprit donc la parole, sa voix était douce, mais c'était bien un ordre qui était donné à Séraphin.

- Met toi à genou.

Séraphin se releva alors et se mit à genoux devant ses deux amants, les mains posées sur ses cuisses.

Luka ôta rapidement son pantalon dévoilant son érection imposante. Il ne portait pas de sous vêtements. Il approcha encore de Séraphin, tendit une main, lui caressa la joue et plaça son pénis devant sa bouche. Il ne parla pas, il savait qu'il n'avait pas besoin de le faire, que le plus jeune allait comprendre l'ordre muet.

Séraphin ouvrit la bouche et engouffra le gros sexe dans celle ci, sa langue tournait autour du gland pourpre et une de ses mains jouait avec les testicules du plus âgé.

- Oh putain... souffla le polonais en crispant une main dans les cheveux du plus jeune.

Connor jeta un regard à la scène avant d'enlever rapidement ses vêtements et de se placer derrière Séraphin. Il écarta doucement les fesses du jeune homme et passa une langue taquine sur son intimité pour ouvrir l'anneau de chair.

Séraphin gémit autour du sexe du polonais et il l'aspira plus violemment.

L'irlandais enfonça deux doigts dans l'intimité du jeune homme et débuta un va et vient brutal et profond. Luka regardait agir Connor, il attendait que le plus jeune soit prêt à plus.

Séraphin bougea ses hanches pour plus ressentir les doigts en lui.

Le brun retira son sexe de la bouche du plus jeune et se déplaça. Connor se décala. Luka appuya sur le haut du dos de Séraphin pour le pousser à se mettre à quatre pattes.

Séraphin gémit à la perte et se mit à quatre pattes.

Le polonais lui saisit les hanches et le pénétra d'un puissant coup de rein. Connor se coucha sous Séraphin, tête bêche par rapport à lui et prit son érection en bouche.

Séraphin cria de plaisir et prit le sexe de Connor en bouche, il le suça durement, lui donnant autant de plaisir que possible.
L'irlandais grogna et suça le pénis du plus jeune avec encore plus d'avidité tandis que Luka tenait fermement les hanches de Séraphin et donnait de puissants coups de butoir faisant claquer son bas ventre contre les fesses du jeune homme à chaque passage.


Séraphin gémissait bruyamment autour du sexe de l'irlandais, sentant le plaisir l'entourer de toute part.

Souhaitant que les gémissements du plus jeune se transforment en cris, Connor titilla ses bourses, suçota et aspira le gland avant d'englober à nouveau l'érection et de pomper plus vite et plus fort.

Luka pénétrait Séraphin de plus en plus vite, de plus en plus fort. Les coups de reins étaient brutaux, sauvages. Il touchait la prostate pratiquement à chaque coup de butoir. Ses ongles s'enfonçaient dans les hanches de son jeune amant tant il s'agrippait à elles.

Séraphin cria autour du sexe de Connor, le faisant vibrer, alors qu'il sentait le plaisir monter comme une grande vague, un raz de marée.

Quand il entendit le cri de plaisir du plus jeune et qu'il le sentit se répercuter directement sur son sexe tendu, Connor ne put tenir davantage et se répandit dans un grognement rauque alors que son corps se crispait sous la puissance de son orgasme.

Séraphin sentant le grognement résonner autour de son sexe jouit aussi alors qu'il nettoyait le sexe de Connor avec sa langue.

L'irlandais avala goulument la semence du plus jeune et continua à lécher et sucer son sexe très lentement. Luka continuait à défoncer littéralement l'intimité de Séraphin. Il avait été frustré le matin même et refusait de se laisser aller trop vite.

Séraphin sentant encore du plaisir arriver se mit à rebander dans la bouche de l'irlandais. Cette langue qui le caressait le faisait crier et soupirer sur le sexe de Connor.

L'irlandais fut surpris quelques secondes face au sexe du plus jeune qui regonflait déjà. Loin de se démonter, il reprit ses délicates attentions, enroulant sa langue autour, suçotant le gland, aspirant et pompant cette érection aux proportions plus qu'acceptable dont il adorait la saveur.

Luka ralentit le rythme passant de coups de rein rapides et profonds à des mouvement lents et brutaux. Le corps du plus jeune décollait presque à chaque coup de butoir. Il se pencha et parcouru le dos nu en mordillant, léchant et suçant la peau y laissant des trainées rouges.

Séraphin gémissait de plaisir et il lâcha le sexe de Connor pour pouvoir s'exprimer.

- Je...haaaa...veux pluuuuuus....gnnnnn.
- Qu'est ce que tu veux exactement petit Ange ? Demanda Luka en stoppant complètement ses coups de rein pour frustrer un peu son amant.


Séraphin grogna de frustration à l'arrêt des coups de reins.

- Je vous veux tout les deux...

Luka se retira de l'intimité du plus jeune et se coucha sur le sol avant de l'empaler à nouveau sur son imposante érection. Il le fit se pencher en avant et l'embrassa alors que Connor approchait et le pénétrait à son tour. Ils restèrent un moment sans bouger pour qu'il s'habitue à leur présence.

Séraphin gémit et fit bouger son corps d'avant en arrière pour bien ressentir ces deux sexes qui l'écartelaient.

Constatant qu'il était prêt, Luka donna des coups de rein lents et profonds alors que Connor donnait des coups de butoir rapides et brutaux. Ils titillaient la prostate de leur amant à chaque passage.

Séraphin cria entre eux, se sentant totalement entier, pris par ces deux pénis imposants.

Les deux aînés entremêlèrent leurs doigts et prirent l'érection de leur amant le masturbant sur un rythme assez rapide tandis qu'ils donnaient des coups de rein de plus en plus désordonnés et saccadés.

Séraphin bavait légèrement sur le torse de Luka alors qu'il criait de plaisir encore et encore.

Luka mordilla la peau du cou de Séraphin alors que Connor mordait une épaule de l'ange. Ils le masturbèrent plus fort encore et augmentèrent le rythme de leurs coups de butoir offrant au plus jeune toute l'énergie qu'il leur restait.

Séraphin dans un dernier cri jouit sur le ventre de Luka. Il se laissa alors retomber sur leurs corps pour profiter des derniers coups de reins.

Sentant le plus jeune atteindre l'orgasme, ils ne tinrent plus et se répandirent dans son intimité. Connor se retint de justesse de s'écrouler sur le plus jeune et de l'écraser. Il se retira de l'intimité meurtrie et laissa tomber sur le sol, sur le dos, les bras en croix, le souffle court.

Luka serra Séraphin contre lui, restant encore un moment en lui. Il lui donna un baiser d'une douceur infinie et respira profondément son cou et ses cheveux comme pour s'ennivrer de son odeur.

Séraphin gémissait encore un peu ressentant la fin de l'orgasme, il était bien sur le torse du polonais.

Connor retrouva son souffle et un peu de force, il tendit paresseusement un bras et cartographia le dos du plus jeune du bout des doigts. Il trouvait que la peau de Séraphin était d'une douceur incroyable et il adorait la toucher, la lécher, la mordiller, la sucer.

Le brun souleva légèrement le plus jeune pour se retirer de son intimité mais le recoucha quand même sur lui pour pouvoir le garder dans ses bras encore un moment. Il adorait l'avoir contre lui comme ça.

Séraphin ronronna en sentant l'odeur de mâle provenir de Luka.

- Je vous aime.
- Nous aussi. murmurèrent les deux plus âgés.


Connor rassembla le peu de force qu'il lui restait pour atteindre le lit et reprit sa place contre le mur. Luka ouvrit un oeil et se leva, tenant toujours leur jeune amant contre lui. Il se coucha dans le lit, et l'irlandais remonta les couvertures sur eux avant de venir se coller contre leurs corps.

Séraphin se retourna et s'endormit sur le torse de Connor en soupirant d'extase une dernière fois.

Dans les jours et semaines qui suivirent, la nouvelle se répandit comme une trainée de poudre. Le professeur de littérature avait été viré et c'était désormais une jeune femme d'une trentaine d'année qui assurait les cours.

Le duo inséparable de l'école était devenu un trio et visiblement, ça fonctionnait très bien entre eux. Ils suffisaient de les voir agir ensemble pour comprendre à quel point leur amour était profond et sincère.

Le procès approchait à grand pas et Séraphin était de plus en plus angoissé. Luka et Connor le chouchoutaient et faisaient tout ce qu'ils pouvaient pour le distraire, lui changer les idées. Ils obéissaient au moindre de ses désirs.

Ceux qui connaissaient les deux aînés ne cessaient de se moquer d'eux. Séraphin les menait par le bout du nez. Il faisait d'eux ce qu'il voulait.

Quand Luka ouvrit les yeux, la première chose dont il prit conscience, c'était qu'un corps fin était accroché à lui comme à une bouée de sauvetage. Il tourna la tête et tomba sur le visage endormi de Séraphin.

Le jeune homme avait les traits du visage crispés dans son sommeil. Depuis une semaine, il était de plus en plus morose, angoissé. Connor et lui redoublaient d'inventivité pour le distraire mais rien y faisait.

L'irlandais était également réveillé, il fit un sourire à Luka et bougea pour déposer un chaste baiser sur ses lèvres. Tous deux savaient que cette journée allait être dure à gérer. Le procès aurait lieu le lendemain et Séraphin allait être stressé, angoissé, effrayé.

Séraphin se réveilla lentement, heureux d'être dans des bras aimants mais toujours aussi angoissé face au procès du lendemain, l'avocat de la famille lui avait appris qu'un complice avait été trouve, son ancien professeur de Littérature. Il savait qu'il n'était pas de très bonne compagnie en ce moment, un soupir de tristesse s'échappa de ses lèvres.

En entendant le soupir triste passer la barrière des lèvres de leur amour. Luka et Connor se mirent aussitôt en mouvement. Le polonais l'embrassa doucement pendant que l'irlandais se levait pour préparer le petit déjeuner qu'ils allaient prendre au lit.

Le brun goutait les lèvres de Séraphin et le serrait contre lui en le berçant légèrement pour lui montrer qu'il était là, qu'il n'était pas seul. Connor et lui avaient eu accès au dossier avec leurs emplois d'assistants. Ils avaient appris beaucoup de choses sur leur amant mais ne lui avaient rien dit.

Ils attendaient qu'il soit prêt à leur en parler même si apprendre qu'il était Lord les avaient vraiment surpris.

Séraphin gémissait légèrement sous les lèvres de Luka. Il se sépara alors et se leva, aussi nu que Connor. Un sourire sadique apparut sur son visage alors qu'il pensait au procès du lendemain.

- J'ai quelque chose à vous dire tous les deux.

Les deux autres lui jetèrent des regards surpris. Luka rejeta la couverture et s'assit sur le lit, nu alors que Connor approchait avec un plateau sur lequel il y avait un copieux petit déjeuner.

- On t'écoute Ange. Déclara Luka avec sérieux alors que l'irlandais hochait la tête en guise d'accord.
- Tout d'abord sachez que je vous aime tout les deux, ensuite demain les juges vont m'appeler par mon nom complet, Séraphin respira un grand coup avant de se lancer, Lord Séraphin Romanov, je suis Lord de la branche anglaise du Tsar Russe.
- Tu en as mis du temps à nous le dire petit Ange. Crois tu sérieusement que ça change quelque chose pour nous. Que tu sois un junkie, un ancien prostitué, un tueur à gage ou quoi que ce soit d'autre, on t'aime toi, tel que tu es. Lança Connor en souriant.
- Il a raison, à la seconde où on t'a vu, on t'a désiré et on a su que notre vie allait être bouleversée. On a apprit à te connaitre et à t'aimer, que tu sois Lord ne change rien pour nous. Enchérit Luka.


Séraphin les embrassa tous les deux avant de se relever avec une grimace de dégout.

- Cependant il y a autre chose, le meurtrier avait un complice, c'est notre ancien prof de Littérature.

Luka crispa les poings et dire qu'il avait eu ce bâtard sous la main. S'il avait su, il ne se serait pas gêné pour lui refaire vraiment le portrait. Un petit tour par l'hôpital tout proche ne lui aurait pas fait de mal.

- J'aurais dû lui arracher les couilles à ce... grogna t-il en se stoppant au milieu de sa phrase tant il était en colère.
- Calme toi Luka, on ne savait pas, mais il va payer, c'est le principal. Répliqua Connor sur un ton calme et posé.


Séraphin les embrassa à nouveau puis s'assit à leurs côtés pour déjeuner.

Luka faisait des scénarios de toutes les tortures qu'il aurait dû faire subir à leur ancien professeur en croquant rageusement dans un toast. Connor caressait le bas de son dos pour l'apaiser et regardait Séraphin avec attendrissement.

Séraphin regarda Luka avec un sourire lubrique et il s'agenouilla devant lui pour le prendre en bouche.

Le polonais poussa un cri de surprise et le toast qu'il avait dans sa bouche tomba sur le sol. Il ferma les yeux et soupira de plaisir. Il fourragea les cheveux de son jeune amant. C'était ce qu'ils adoraient chez le jeune homme, cette capacité à toujours les surprendre.
Séraphin lécha son sexe sur toute la longueur, resserrant ses lèvres autour du gland, tournoyant autour avec sa langue. Il s'amusait avec le pénis de Luka.


Connor regardait la scène avec un sourire mi malicieux, mi lubrique. Il pouvait sentir que Luka était serein à ce moment. Le plus jeune avait coupé court à ses pensées rageuses de manière radicale. Il tendit une main et caressa le dos du jeune homme du bout de ses doigts.

Le jeune Lord frissonna de plaisir et suça encore plus durement le sexe du polonais.

- Humm. Comme ça...trop bon...mon ange...

Il était rare que Luka parle pendant le sexe. Il grognait, il agissait, il était brutal, animal mais parlait rarement sauf pour donner des ordres. Le fait qu'il se laisse aller de cette manière signifiait qu'il n'y avait plus rien d'autre que Séraphin et sa bouche qui existait pour lui à cet instant précis.

Connor aurait pu être jaloux, mais ce n'était pas le cas, loin de là. Il savait que le jeune homme ne faisait pas de différence entre eux, qu'ils les aimaient pareil tous les deux et c'était ce qui comptait.

Séraphin continua de sucer rapidement le sexe de Luka, attendant son offrande.

La main du brun se crispa dans les cheveux du plus jeune alors qu'il sentait un feu dévastateur s'emparer de son corps. Il se cambra et éjacula dans la bouche du jeune Lord.

- Séraph... la fin du prénom mourut entre ses lèvres alors qu'il prenait de grandes inspirations pour reprendre son souffle.

Le jeune homme avala et nettoya le sexe de son amant avec sa langue, puis il se releva et vint l'embrasser.

Luka l'attira à lui, l'installant sur ses genoux et happa sa langue pour entamer un doux ballet avec la sienne et ainsi gouter sa propre semence.

Séraphin ronronna et de sa main il attrapa Connor pour le rapprocher d'eux.

L'irlandais se laissa entrainer avec plaisir et les serra tous les deux dans ses bras.

Séraphin respira leurs odeurs avec plaisir.

- Je t'aime Luka, je t'aime Connor.
- Je t'aime Ange. Répondit le Polonais.
- Je t'aime Petit Lord. Lança Connor en souriant avec malice.


Séraphin rigola légèrement en les embrassant tous les deux.

Les deux autres le serrèrent davantage contre eux. Luka attrapa les couvertures et les rabattit sur eux. Connor caressait les cheveux de Séraphin tandis que le polonais faisait glisser ses doigts dans son dos. Peu à peu, ils sombrèrent dans le sommeil, sourire aux lèvres.
Séraphin se réveilla plusieurs fois pendant la nuit, stressant au sujet du procès. Le matin du jour-J, le jeune Lord se réveilla avec des cernes sous les yeux. Il se serra contre Luka, ne voulant pas se lever pour faire fuir ce sentiment de sécurité.


Sentant le plus jeune se blottir contre lui, le polonais resserra ses bras autour de lui pour le rassurer. Il savait que le procès inquiétait énormément son amant. Connor ouvrit les yeux et s'approcha d'eux pour se joindre à l'étreinte. Il déposa un baiser sur le front de Séraphin et se cala contre lui. Le plus jeune était étroitement serrer entre les corps de ses amants.

- On va devoir se lever, dit le plus jeune d'une voix rauque.
- Oui, il va falloir se lever. Répliqua Luka d'une voix douce.
- Et puis, on ne te lâchera pas d'une semelle, on sera avec toi tout le temps, d'accord ? Tout se passera bien, ne t'inquiète pas. Enchérit Connor.
- Merci.


Le jeune Lord les embrassa tous les deux et se leva, nu, pour se diriger vers la salle de bain.

Les deux autres laissèrent leurs regards voyager sur le corps du plus jeune avant de se lever et de le rejoindre. Une fois dans la salle de bain, Luka régla la température de l'eau et Connor fit entrer Séraphin dans la cabine. Ils commencèrent ensuite à le laver en douceur. Ils avaient envie de le chouchouter, de prendre soin de lui.

Le plus jeune sourit légèrement et s'appuya contre Connor en se laissant faire.

Les mains de Luka et Connor parcouraient le corps de Séraphin avec douceur, le massant et le lavant avec beaucoup de tendresse. Quand ils eurent terminés, le polonais se lava rapidement et sortit le jeune Lord de la douche. Il attrapa une serviette et l'essuya tranquillement pendant que l'irlandais se lavait à son tour.

Séraphin ronronnait presque face aux gestes du polonais, une fois bien séché, il se dirigea vers sa penderie où il sortit un paquet qu'il posa sur le lit. Il mit rapidement son boxer et son pantalon noir assez moulant. Une chemise blanche et une veste noire avec des liserées mordorées vinrent compléter le tout. Il ouvrit alors le paquet et découvrit la cape royale des Romanov, une cape tellement grande qu'elle caressait le sol. Une fois posé sur ses épaules et fermée grâce à une broche argenté, la cape rouge sang se referma autour de lui. Il mit ses gants noirs et prit la canne dans son armoire en soupirant. Tout cet attirail pour un procès, il n'imaginait même pas pour un bal ou un mariage. Une fois chaussé, il attendit ses deux amants pour partir.

Luka et Connor enfilèrent rapidement leurs costumes en prenant soin de nouer correctement leurs cravates et rejoignirent leur jeune amant dans la chambre. Quand ils le virent, ils ressentirent une pointe de fierté et de désir qu'ils masquèrent aussitôt par de larges sourires.

Ils approchèrent du jeune Lord, lui crochèrent chacun un bras et l'escortèrent hors de la chambre. Un taxi les attendait devant les portes de l'école pour les mener au tribunal.

Une fois dans le taxi, Séraphin appuya sa tête contre Luka, il avait très mal dormi et être confronté au meurtrier de ses parents et à son violeur ne lui faisait pas particulièrement plaisir.

Le polonais joua avec ses cheveux pour le détendre et Connor caressa une de ses mains avant d'entremêler leurs doigts. Dans le rétro, le chauffeur de taxi observait la scène mais ne fit aucun commentaire quand il croisa le regard noir de Luka.

Le trajet n'était pas très long mais il semblait durer une éternité. Ils avaient hâte d'arriver et que le procès soit passé. Que Séraphin puisse tourner la page et reprendre le cours de sa vie.

Une fois le taxi arrivé, Séraphin sortit en premier claquant sa canne contre le sol, sa cape virevoltant derrière lui. Il leva les yeux sur le bâtiment en face de lui et commença à marcher d'un pas souple et rapide, comme son père lui avait appris avant de mourir.
Luka et Connor lui emboitèrent le pas, restant légèrement en retrait. Ils étaient impressionnés par la prestance de Séraphin. Ils savaientt aussi qu'il valait mieux éviter de trop s'afficher en tant qu'amants du jeune Lord. La presse n'était sûrement pas loin. Le procès allait faire grand bruit.


Séraphin rentra dans le Palais de Justice et rencontra son avocat.

- Bonjour Lord Romanov.
- Bonjour Maitre Verum, Luka, Connor vous allez devoir aller dans la partie du peuple, moi je vais dans la partie accusation. Désolé et à tout à l'heure.


L'avocat les emmena dans une pièce vide et Séraphin put les embrasser une dernière fois.

- Tout se passera bien, on sera pas loin si tu as besoin de nous. Lança Luka en l'enlaçant doucement.

Il prit la main de Connor et ils s'installèrent dans la partie réservée au publique alors que Séraphin prenait place sur les bancs de l'accusation avec son avocat.

- Mesdames et messieurs, la cour.

Le président et sa cour pénétrèrent dans la salle alors que tout le monde était debout. Les accusés n'étaient pas encore là, ils se trouvaient encore dans une petite pièce attenante, attendant qu'on les fasse appeler.

Le président donna un coup de marteau et déclara d'une voix posée et grave.

- L'audience est ouverte, vous pouvez vous assoir.

Aussitôt, les personnes présentes s'assirent et attendirent la suite des événements. Luka et Connor jetaient quelques regards vers leur jeune amant pour s'assurer qu'il allait bien.

Séraphin sourit légèrement en regardant ses amants puis ferma son visage en se rasseyant, il avait l'air aussi froid que le désert glacé de Russie. Il allait enfin pouvoir se venger.

Le président laissa son regard errer sur la salle avant d'énoncer clairement.

- Faites entrer les accusés.

Les deux accusés furent escortés jusqu'au box où ils s'assirent.

Le meurtrier avait un regard de psychopathe en regardant Séraphin, sa petite pute l'attendait bien sagement, un sourire malsain apparut sur ses lèvres.

Séraphin frissonna légèrement en le regardant avant que ses yeux glacials ne le foudroient du regard.

Luka qui n'avait rien manqué du regard du meurtrier sur le jeune Lord, jeta un regard haineux à ce dernier qui détourna légèrement la tête. Connor de son côté, se contentait d'observer et écouter. Il voulait se concentrer uniquement sur le procès, sinon, il n'était pas sûr de garder son calme.

Le président reprit la parole.

- Nous demandons aux accusés de bien vouloir se présenter. Nom, date de naissance, lieu de résidence, profession.

Le premier accusé se leva et prit la parole, il avait un accent russe à couper au couteau et sa voix était grave et rauque.

- Nicolaï Oulianov, je suis né le 12 Mars 1983, je vis à Moscou et je suis agent de sécurité dans un hôtel / casino.
Puis, ce fut au tour de son complice de prendre la parole.
- Cornélius Potdevin, je suis né le 18 septembre 1961, je vis à Paris et je suis professeur de littérature dans un lycée.
Le président enchaîna.
- Membres du jury, je vais vous demander d'oublier ce que vous avez pu lire dans la presse ou voir à la télé concernant cette affaire. Vous devez suivre les débats, être attentif à chaque détails et vous forger votre propre opinion.
Le président du jury répondit au discours par un hochement de tête pour dire qu'ils avaient compris.
Séraphin attendait l'heure où ces deux traitres seraient envoyés en prison.
- Rappelons les faits. Le 31 Décembre 2011, un peu avant minuit. Mr Oulianov ici présent est entré par une fenêtre dans le manoir des Romanov. Il c'est rendu dans la bibliothèque où il abattu Madame Romanov à l'aide une arme à feu équipée d'un silencieux et c'est ensuite dirigé vers le bureau de Monsieur Romanov.
Séraphin Romanov était dans la pièce avec son père. Alexander Romanov a essayé de défendre son fils et blessé l'accusé à la hanche avant d'être sauvagement poignardé et égorgé.
Monsieur Oulianov a ensuite attaqué Monsieur Séraphin Romanov et l'a violé avant d'être arrêté par un des serviteurs de la famille et d'être interpellé par la police.
- Quelques jours plus tard, Monsieur Potdevin a été arrêté pour complicité. Il apparaît qu'il était présent lors des meurtres, il aurait dérobé des documents dans le coffre des Romanov et filmé le viol dont le jeune Séraphin Romanov a été victime.
- Monsieur Oulianov comparait donc pour meurtre au premier degré et viol. Monsieur Potdevin pour complicité de meurtre, complicité de viol et vol aggravé.
- Maintenant, place aux débats.


Séraphin ferma les yeux et respira lentement pour se calmer, ses jointures devenaient blanches à force de serrer les mains.
Le président fit passer un dossier contenant les photos des lieux des crimes et différentes preuves aux membres du jury.
Connor et Luka pouvaient sentir la nervosité de leur jeune amant et firent tout pour lui faire sentir qu'ils étaient là et ne l'abandonnaient pas malgré tout ce qu'ils pourraient découvrir au cour de ce procès.


- Je vais demander à Lord Séraphin Romanov de bien vouloir se présenter à la barre.
Séraphin se leva et descendit les marches jusqu'au centre de l'assemblée, il se mit bien droit devant la barre et attendit.
- Veuillez énoncer vos noms, date de naissance, lieu de résidence et profession.
- Lord Séraphin Alexander Romanov, 14 février 1994, Manoir Romanov, je suis étudiant et interne au Lycée privée du Sacré Coeur
- Bien. Pourriez vous nous raconter ce qui c'est passé exactement dans la nuit du 31 décembre 2011 au 1er Janvier 2012 ?
- Ma mère était partie faire des recherches dans notre bibliothèque sur les trésors de la famille Romanov. Mon père m'expliquait le rôle des Romanov dans son bureau. Tout d'un coup un homme est entré dans le bureau tenant un silencieux, mon père a tout de suite réagi en prenant son arme et en tirant. L'assassin a été blessé à la hanche, ce faisant il est entré dans une colère noire, a sorti un couteau et a sauté sur mon père qui n'a pas eu le temps de retirer. Le...le couteau s'est enfoncé dans son ventre puis il l'a égorgé. Le sang a giclé sur le visage du meurtrier. J'étais terrifié par ses yeux. Il m'a attrapé, a déchiré mes vêtements et il...il m'a...il m'a violé. Une fois qu'il a eu finit, un des serviteurs de la famille est rentré et l'a assommé, je me suis alors évanoui.
- Est ce que votre agresseur a dit quelque chose de particulier quand il a attaqué votre père ou quand il vous a attaqué ?
- Il a crié qu'il détruirait la lignée des Romanov comme son ancêtre avait tenté de le faire.
- Est ce que votre agresseur et meurtrier de vos parents est dans cette salle ?
- Oui.
- Veuillez nous désigner cet homme.
Séraphin montra Nicolaï Oulianov du doigt.
- C'est lui qui a tué mon père et qui m'a violé.
- Veuillez consigner dans le procès verbal que Lord Romanov a reconnu Monsieur Oulianov comme étant son agresseur et le meurtrier de Lord Romanov sénior.
Le greffier fit aussitôt ce que le président demandait alors que Nicolaï Oulianov jetait un regard perçant à Séraphin.
- La défense a t-elle des questions ?
- Oui Monsieur le président. répondit l'avocat avant de se tourner vers Séraphin en arborant un sourire carnassier.
- Lord Romanov, est-il vrai que vous aviez déjà rencontré l'accusé avant cette fameuse nuit ?
- Je ne l'ai jamais rencontré avant cette nuit, cependant s'il était à une soirée mondaine où mes parents m'ont amenés, il se peut qu'il m'ait vu mais je ne m'en souviens d'aucune manière.
- Vous l'avez pourtant beaucoup observé à cette soirée en l'honneur de votre 17ème anniversaire, vous lui avez sourit. Monsieur Oulianov m'a déclaré que vous l'aviez charmé. Qu'avez vous à répondre ?
- Objection ! Monsieur le président !
- Rejeté, Lord Romanov veuillez répondre à la question.
- La politesse veut que l'on sourit à une personne qui vous sourit cependant je réfute le fait de l'avoir charmé. Je ne suis pas quelqu'un de facile et j'étais préoccupé par ma soirée d'anniversaire.
- Est-il vrai que ces derniers mois, vous avez reçu des lettres et des cadeaux et que vous y avez répondu ?
Séraphin fronça les sourcils face à cette question.
- Je n'ai jamais rien reçu de Monsieur Oulianov, cependant mon père était très protecteur avec moi, les lettres et les cadeaux se sont sans doute arrêtés aux gardes qui vérifiaient le courrier, ils pourraient sans doute nous éclaircir sur ce point.
- Un des gardes sera appeler à témoigner plus tard. Éclaircit le président.
L'avocat de la défense grogna légèrement. Décidément, le jeune Lord avait réponse à tout. Il n'avait pas dit son dernier mot.
- La nuit fameuse nuit où vos parents sont morts. Vous dites que mon client vous a violé.. N'est-il pas vrai que vous étiez consentant ? Que mon client vous a demander une seule et unique fois en promettant de disparaitre de votre vie et que vous avez accepté ?


Séraphin faillit perdre son sang froid mais un fin sourire s'étira sur ses lèvres.

- Il m'a arraché les vêtements pour me violer, de plus la vidéo prouvera mes dires. Je n'ai jamais voulu avoir de relation avec un homme de plus de 15 ans de différence.
- D'après mon client, vous avez pourtant pris énormément de plaisir cette nuit là. Vous en demandiez plus...
- Objection ! Hurla l'avocat de Séraphin, hors de lui.
- Il suffit maitre ! Vous allez trop loin, répliqua le président. Vous n'êtes pas obligé de répondre Lord Romanov.


Dans la salle Luka serrait les poings et se retenait d'étrangler l'avocat, Connor avait envie de serrer Séraphin dans ses bras pour le rassurer.

- Je répondrai juste que la vidéo prouvera qui a raison.
- Bien, avez vous d'autres questions ?
- Non Monsieur le président.
- Bien, Lord Romanov, vous pouvez regagner votre place.


Séraphin soupira légèrement et retourna s'asseoir en tremblant.

Le président fit taper son marteau et se leva.

- Nous allons faire une pause. Le procès reprendra dans deux heures. Ramenez les accusés en cellule, ensuite nous pourrons quitter la salle d'audience.

Quatre policiers escortèrent les deux accusés vers les cellules du palais de justice et la salle se vida lentement.

Séraphin ferma les yeux en s'appuyant contre le dossier, il avait failli perdre son calme.

Luka et Connor quittèrent la salle et attendirent que Séraphin les rejoigne. Ils avaient un petit studio pas très loin et voulaient lui proposer de s'y rendre pour se détendre avant de revenir au tribunal pour le procès.

Séraphin sortit rapidement et laissa son avocat dans la salle récupérer les dossiers, il se dirigea vers Luka et Connor et il se serra contre eux.

Ce fut l'irlandais qui prit la parole et lui chuchota au creux de l'oreille.

- On a un studio à moins de 10 minutes d'ici, tu veux qu'on y aille ?

Ils ne virent pas l'avocat de la défense qui observait la scène au loin et leur jetait un regard haineux.

- Oui s'il vous plait.

Luka arbora un sourire et serra le jeune Lord contre lui le guidant à l'extérieur du tribunal, escorté par Connor. L'irlandais fit signe à un taxi et ils s'engouffrèrent dedans. Il furent rapidement devant le petit immeuble où se trouvait le studio.

Ils ouvrirent les lourdes portes en bois et traversèrent un couloir. Au bout, il y avait une porte blanche. Connor sortit ses clefs et l'ouvrit avant se décaler pour laisser entrer les deux autres.

Le polonais et le jeune lord entrèrent et la porte se referma sur le trio.

Séraphin retira sa cape et ouvrit sa chemise pour pouvoir mieux respirer, il s'assit sur le premier fauteuil qu'il vit et ferma les yeux.
Luka décida de préparer un repas léger pendant que Connor rejoignait Séraphin. Il posa ses mains sur les accoudoirs du fauteuil et se pencha pour déposer un baiser sur le front du jeune Lord, puis sur son nez, sa mâchoire et retraça une ligne jusqu'à ses lèvres.
Séraphin l'embrassa tendrement.


- J'ai envie de vous pour oublier.
- Tu es sûr que c'est une bonne idée petit ange ? Interrogea Luka qui était toujours dans la cuisine.
- Oui.


Séraphin entraina Connor qui était au dessus de lui, il le fit tomber sur lui et vint l'embrasser violemment.

L'irlandais poussa un cri de surprise avant de grogner et que ses yeux s'assombrissent de désir. Luka lâcha se qu'il faisait et gagna la pièce principale pour tomber sur ses deux amants qui s'embrassaient avec violence.

Il approcha, les sépara, souleva Séraphin et le déposa sur le lit tout proche avant de commencer à l'effeuiller avec urgence. Connor embrassait et léchait chaque parcelle de peau découverte laissant des traces rougies sur la peau pâle.
Séraphin se tortillait de plaisir et commençait déjà à soupirer de plaisir.


Quand leur jeune amant fut totalement nu, ils s'éloignèrent, lui firent un clin d'oeil coquin et commencèrent à se déshabiller lentement en se déhanchant et en se caressant pour l'exciter davantage.

Séraphin rougit d'envie en les regardant, son sexe prit toute sa vigueur, se collant à son ventre. Il s'assit sur le lit et se retourna, il appuya son torse contre le lit et leva bien haut ses fesses.

les deux autres se figèrent et déglutirent. Cet ange était un démon. Ils grimpèrent sur le lit et rampèrent lentement vers leur amant. Connor se plaça derrière Séraphin, écarta doucement ses fesses et y passa une langue taquine.

Luka fit de redresser le jeune Lord et passa sous lui. Il regarda l'érection de Séraphin avec envie avant de la prendre en bouche sans que ce dernier s'y attende.

Séraphin couina et prit le sexe de Luka en bouche, il adorait le goût de ses amants. Il gémit autour du sexe du polonais faisant vibrer son érection. Sa langue tournoyait autour, caressant le gland.

Le brun poussa un gémissement rauque. Il adorait sentir la bouche de son jeune amant autour de son érection, il avouait sans peine que le jeune homme était très doué pour ce genre de choses.

Connor titillait toujours l'intimité de Séraphin avec sa langue et ajouta un doigt qu'il avait préalablement enduit de salive. Il le fit entrer et sortir très lentement.

Séraphin suça durement le sexe du plus vieux alors qu'il remuait des hanches en essayant d'enfoncer plus profondément le doigt.
L'irlandais lui donna une légère tape sur les fesses en déclarant taquin.


- Tu veux qu'on s'occupe de toi, alors sois sage Petit Lord.

Séraphin couina et enfonça le sexe de Luka plus profondément dans sa gorge.

Le polonais poussa un grognement de plaisir et continua à sucer l'érection du plus jeune en caressant doucement ses testicules du bout des doigts.

Connor ôta son doigt et et fit entrer et sortir sa langue rapidement plusieurs fois avant d'enfoncer brutalement deux doigts dans l'intimité du jeune Lord touchant sa prostate au passage.

Séraphin cria autour de l'érection du plus âgé, la faisant vibrer violemment.

Luka se crispa légèrement et prit une profonde inspiration. Il ne voulait pas partir trop vite, il voulait que son jeune amant en profite.
Connor attrapa un tube de lubrifiant, en enduisit largement son érection et ôta ses doigts et sa langue de l'intimité de Séraphin.


Il se plaça face à l'anneau de chair et le pénétra d'un puissant coup de rein avant de stopper tout mouvement.

Séraphin aspira brutalement le gland de Luka en criant de plaisir.

Le polonais se raidit légèrement mais parvint à se retenir de jouir. Il pompa plus vite et plus fort l'érection du plus jeune.

Connor s'agrippa aux hanches du jeune Lord et débuta un va et vient rapide et profond son bas ventre claquant contre les fesses du plus jeune à chaque passage. Ses ongles laissant des sillons rouges sur la peau pâle.

Séraphin jouit dans la bouche de Luka, suçant encore plus durement son sexe.

N'y tenant plus, l'aîné se crispa et éjacula dans la bouche du jeune lord alors que les ongles de Connor s'enfonçaient plus durement dans la peau de ses hanches et qu'il se répandait dans son intimité en poussant un grognement rauque.

Luka nettoya lentement le sexe du plus jeune, le léchant comme si c'était la plus savoureuse des friandises et Connor déposa des doux baisers sur le haut du dos de Séraphin et dans sa nuque avant d'amorcer un mouvement pour se retirer de son intimité.

Séraphin nettoya le sexe de Luka, ronronnant au goût, une fois fini, il se retira et lécha les testicules du plus grand.

Connor roula sur le côté et observa ses deux amants. Luka léchait toujours le sexe du plus jeune alors que le jeune lord taquinait ses bourses. Ils étaient vraiment bandant. Il poussa un gémissement en sentant une certaine partie de son anatomie s'éveiller à nouveau.
Séraphin en entendant le gémissement se releva et vint embrasser Connor, leurs sexes de nouveau excités se caressant. Il descendit ensuite, lécha un téton et prit le gland en bouche, en jouant dessus avec sa langue.


L'irlandais se cambra sous la sensation et grogna.

- On aura pas le temps... gémit-il.

Séraphin sourit légèrement et aspira entièrement le sexe de son amant.

- Oh putain ! lâcha Connor dans un gémissement.

Luka voyait les fesses de Séraphin,légèrement surélevée et approcha, comme hypnotisé. Son érection était bien éveillée et douloureuse. Il se plaça derrière le plus jeune et s'enfonça lentement dans l'anneau de chair prenant soin de ne pas le blesser.
Séraphin grogna et aspira plus violemment le sexe de l'irlandais.


Si les coups de rein de Connor avaient été rapides et assez brutaux ceux du Luka étaient lent et profond. Il mordillait la nuque du jeune Lord, caressait ses hanches. Il était doux, attentionné.

L'irlandais fourrageait les cheveux de Séraphin et poussait des grognements de plaisir.

Séraphin gémissait encore et encore, faisant vibrer l'érection de Connor. Sa langue titillait le gland doucement.

Luka accéléra un peu le rythme de ses coups de reins, il empoigna l'érection du plus jeune et la massa au rythme de ses coups de butoir. Connor c'était redressé sur ses coudes et regardait la bouche du plus jeune qui suçait divinement son sexe. Il grogna de satisfaction.

Séraphin suça profondément le sexe en gémissant autour.

Le polonais donna de puissants coups de rein touchant la prostate du plus jeune et pompa plus rapidement l'érection du lord avec sa main.

L'irlandais se cambra et éjacula en gémissant.

Séraphin nettoya consciencieusement le sexe de Connor et jouit dans la main de Luka.

Le polonais mordilla la nuque de Séraphin et se pencha pour susurrer un "je t'aime" à son oreille alors qu'il atteignait l'orgasme à son tour. Il se retira de l'intimité de son jeune amant et s'étendit sur le lit, les yeux clos, sourire aux lèvres.

- Je vous aime aussi. Séraphin se mis entre eux en reprenant son souffle.

Cette fois ci, ce fut Connor qui donna l'impulsion aux deux autres. Il se redressa et lança..

- Allez ! à la douche ! sinon on va être en retard.

Séraphin se releva en grognant et suivit Connor.

Luka suivit à son tour. Dans la salle de bain, le polonais se lava rapidement contrairement au matin même. Il fut très vite habillé et gagna la cuisine pour finir de préparer les sandwichs qu'il avait prévu pour le déjeuner.

Connor prit soin de Séraphin, comme il en avait l'habitude, il le lava doucement avant de se laver à son tour. Une dizaine de minutes plus tard, ils sortaient de la douche et s'essuyaient.

Dans la cuisine, Luka les attendait avec des sandwichs et des jus de fruits qu'il avait posé sur la table.

Séraphin s'assit sur une chaise pour manger les sandwichs préparés par Luka. Il était toujours nu sous sa serviette.
Le polonais lui fit un clin d'oeil avant de prendre la parole.


- Ce soir on retourne à l'internat où on dort ici le temps du procès ?
- On dort ici ?
- Ce serait le mieux, c'est plus près du Tribunal. On pourra paresser plus longtemps au lit. On passera moins de temps dans les transports. Répondit Connor qui sortait de la salle de bain vêtu uniquement d'un boxer noir.


Séraphin se releva pour se rhabiller rapidement, ils n'avaient plus beaucoup de temps.

Luka avait aussi terminé son repas et remettait tranquillement son costume en vérifiant qu'il n'était pas trop froissé.
Connor se hâta de finir son sandwich et s'habilla à son tour.


Une fois prêt, ils quittèrent l'appartement et reprirent un taxi pour retourner au Tribunal.

Ils entrèrent dans la salle d'audience pile à l'heure. Le président et sa cour reprirent leur place et le procès reprit son cours.
À ce moment, l'avocat de la défense se leva, un sourire mauvais plaqué aux lèvres et prit la parole.


- Monsieur le président, j'ai une requête à faire.
- Je vous écoute Maitre.


L'avocat regarda Luka et Connor et reprit la parole.

- Je demande à ce que ces deux jeunes hommes quittent la salle d'audience. Ce n'est pas parce qu'ils sont les amants de Lord Romanov qu'ils ont le droit d'assister à ce procès.

Dans la salle, il y eut des exclamations de surprise et tous les regards se braquèrent sur le trio. L'avocat de Séraphin arbora un sourire narquois et se leva. Il était tant d'abattre sa dernière carte.

Séraphin sourit légèrement face à cette requête, il allait bien s'amuser aussi.

- Ces deux jeunes hommes ont parfaitement le droit d'être à cette audience. Ils sont mes assistants et j'ai ici un document signé et validé par notaire indiquant que le Tuteur Légal de Lord Romanov les a désigné comme conseillers et Gardiens de son jeune cousin.
L'avocat marcha fier et droit vers le président et lui tendit le papier afin qu'il prenne connaissance du document. Puis, le couperet tomba, faisant perdre son sourire à l'avocat de la défense.


- Votre requête est rejeté Maitre. Que les débats reprennent.

Séraphin fit un petit sourire à son avocat qui le lui rendit.

Luka et Connor était très surpris mais ne laissèrent rien paraitre. Ils n'avaient pas été mis au courant pour ce document et la décision du tuteur de leur amant. Quel serait leur rôle envers Séraphin exactement ?

Séraphin leur fit un léger signe de la main qui voulait signifier plus tard.

Les interrogatoires reprirent et les deux accusés furent appelés à la barre. Le Jury put constater la folie de Nicolaï Oulianov. Ce dernier était persuadé qu'un lien c'était créé entre Séraphin et lui lors de le fête d'anniversaire du jeune Lord.

Il était persuadé que le plus jeune l'aimait, qu'ils avaient une relation amoureuse. Qu'ils allaient s'enfuir ensemble.

Il avoua qu'il n'avait pas tué les Romanov pour achever l'oeuvre de sa famille mais uniquement pour retrouver Séraphin. Pour qu'il n'y ait plus d'obstacle à leur amour.

Si le serviteur ne l'avait pas assommé, il aurait enlevé le jeune Lord. Il avait prévu de l'emmener dans un chalet miteux au coeur d'une forêt en Russie.

Quand au complice, il avait été motivé uniquement par l'appât du gain. Il avait de nombreuses de dettes et ne savait plus comment s'en sortir. Il avait rencontré Nicolaï dans un bar.

Le russe lui avait offert une forte somme d'argent pour l'aider à cambrioler un manoir et tourner une vidéo. Il avait accepté. Il ne savait pas que Nicolaï avait prévu de tuer des gens, ni qu'il allait violer le jeune homme.

Il regrettait ses actes et même les paroles haineuses qu'il avait craché au visage du jeune Lord quelques temps plus tôt, en plein cours de littérature. Une fois de plus, Nicolaï l'avait payé et lui avait demandé de le briser avant le procès. Le besoin d'argent avait pris le pas sur sa bonne conscience.

Le serviteur qui avait sauvé Séraphin fut également interrogé et félicité pour sa bravoure.

Les gardes confirmèrent que de nombreuses lettres et paquets étaient arrivés pour le jeune Lord mais qu'ils ne lui avaient pas fait parvenir. Les lettres étaient obscènes, voir totalement pornographiques et les cadeaux n'étaient pas mieux.

Ils avaient donc tout rangé dans un coffre et devaient voir Lord Romanov Sénior afin de savoir s'ils devaient les détruire mais leur patron avait été tué avant.

Les débats durèrent trois jours. Le procès débutait tôt le matin et terminait assez tard le soir. Dès que le président annonçait la fin des débats pour la journée, Luka, Connor et Séraphin se réfugiaient au studio où les aînés prenaient soin du jeune Lord.

Finalement, le jury fut invité à se réunir dans une pièce attenante à la salle d'audience. Ils allaient voir des extraits de la vidéo que le professeur de littérature avait tourné et délibérer.

Les délibérations du Jury duraient depuis 5 heures déjà et l'attente était insoutenable. Connor et Luka avaient hâte que ça se termine. Ils pourraient regagner leur chambre à l'internat avec Séraphin et s'occuper de lui, lui faire oublier tout ça, tourner la page.

Séraphin dit quelques mots à l'oreille de son avocat qui se déplaça et alla chercher ses deux amants.

Connor et Luka haussèrent chacun un sourcil, dans un bel ensemble et suivirent l'avocat de leur jeune amant.

Séraphin en les voyant arriver leur sourit et attendit qu'ils s'installent à côté de lui.

Ils prirent place chacun d'un côté de leur jeune amant, l'encadrant, comme à leur habitude.

Séraphin prit leurs mains sous sa cape.

Il lui offrirent un léger sourire et serrèrent ses mains pour lui donner de la force et montrer qu'ils étaient là.

Séraphin stressait de plus en plus.

Finalement, le président se leva et annonça.

- Mesdames et Messieurs, le jury.

Les douze membres du jury entrèrent dans la salle, ils avaient fini de délibérer et avaient leur verdict.
Séraphin soupira légèrement, en attente.


Ils donnèrent le procès verbal de leurs délibérations au président du Jury et l'homme commença à le lire.

- Après 6 heures de délibérations, les membres du Jury ont déclaré à l'unanimité, l'accusé Nicolaï Oulianov coupable de meurtre au premier degré et de viol sur le jeune Lord Séraphin Romanov. Son complice est également reconnu coupable des faits qui lui sont reprochés.
- Nicolaï Oulianov, vous êtes donc condamné à la prison à vie dans l'aile psychiatrique de la prison de haute sécurité de Fresne sans possibilité de libération conditionnelle.
- Cornélius Potdevin, vous êtes condamné à une peine de 5 ans dont 3 ans avec sursis et mise à l'épreuve. Vous sortirez donc dans deux ans, peut être avant si vous obtenez des réductions de peine.
- Mesdames et messieurs, ce procès est levé ! Nous remercions les membres du Jury pour le civisme et le professionnalisme dont ils ont fait preuve. Vous pouvez disposer.


Le président tapa avec son marteau et la salle se vida peu à peu. Le cauchemar était enfin terminé pour le jeune Lord.
Séraphin se releva lentement et sortit sans un regard pour son violeur.


L'homme tenta de l'appeler et lui hurla qu'il l'aimait, il tenta d'échapper aux policiers qui le tenaient fermement. Connor et Luka suivirent le jeune Lord en se retenant d'étrangler celui qui avait souillé leur jeune amant.

Séraphin s'installa dans le taxi en attendant ses amants.

Ils le rejoignirent très vite. Luka l'attira contre lui alors que Connor donnait l'adresse de l'internat au chauffeur.

Séraphin se blottit contre Luka et s'endormit rapidement, à cause de la pression du procès.

Quand le taxi s'arrêta aux portes de l'école, le polonais ne réveilla pas le jeune Lord. Il le cala mieux dans ses bras et le porta jusqu'à leur chambre. Connor avait payé le taxi et était rapidement passé devant eux pour ouvrir les portes.

Une fois dans leur cocon, le brun déposa le jeune homme sur le lit et le déshabilla doucement pour le glisser sous les couvertures. Il ôta ses vêtements à son tour alors que l'irlandais faisait de même.

Ils rejoignirent leur jeune amant dans le lit et le blottirent entre eux avant de sombrer dans un sommeil réparateur, bercé par le souffle régulier de Séraphin.

Séraphin se réveilla lentement, la tête sur le torse de Luka et les jambes emmêlées à celles de Connor.

Le polonais sentit le réveil du plus jeune mais décida de faire comme s'il dormait encore pour en profiter encore un peu.

Connor bougea doucement une de ses jambe pour que son pied frotte sur les jambes de jeune amant et arbora un sourire, les yeux toujours clos.

Séraphin remonta sa jambe, frottant le sexe de Connor sans le vouloir.

L'irlandais serra la mâchoire pour empêcher un gémissement de passer la barrière de ses lèvres. Il voulait que le plus jeune le pense encore endormi. Il espérait que le léger sursaut qu'il avait eu était passé inaperçu.

Séraphin s'étira, appuya bien sa jambe sur le sexe de Connor avant d'embrasser Luka et de se lever pour se diriger dans la douche, il fit tomber son boxer et rentra rapidement dans la salle de bain.

Les deux autres restèrent sur le lit, abasourdis. Ils ne savaient pas trop comment réagir. Devaient-ils rejoindre leur jeune amant ou pas ? Ils regardèrent la porte de la salle de bain avec des yeux ronds et le boxer qui trônait sur le sol.

Séraphin rentra dans la douche et régla l'eau puis s'appuya sur le mur en attendant ses amants.

Le premier à réagir fut Luka, il se leva et avança vers la salle de bain, il entrouvrit discrètement la porte et arbora un sourire en voyant Séraphin qui les attendait. Il fit un signe à Connor et l'irlandais sauta du lit pour le rejoindre.

Ils pénétrèrent dans la pièce, ôtèrent leurs boxers et se faufilèrent la cabine de douche où ils prirent leur amant dans leurs bras.
Séraphin sourit et les embrassa longuement à tour de rôle.


Il caressa leurs torses à tous les deux avant de venir murmurer à l'oreille de Luka.

- J'ai envie que vous me dominiez totalement tous les deux. Je veux me soumettre totalement à vos sexes.

Les deux autres leurs jetèrent un regard un peu perdu. Luka avait déjà été dominant à plusieurs reprises et Connor aussi mais jusqu'ici, ils avaient toujours privilégié la douceur avec leur amant. Il se demandait si une séance de domination était une bonne idée si tôt après le procès.

- Tu es sûr de toi ? Tu veux qu'on te domine totalement ? En acte ? en parole ? Tu nous obéiras et tu feras tout ce qu'on t'ordonneras quoi qu'il arrive ?
- Oui, j'en ai besoin s'il vous plait.


Séraphin les regarda en rougissant légèrement, il était collé aux corps de ses amants et pouvait sentir leurs sexes gonfler à l'idée.
Connor mordilla le lobe de l'oreille de Séraphin et lui susurra.


- Ferme les yeux.

Séraphin couina légèrement et ferma les yeux, en confiance.

Luka et L'irlandais prirent le gel douche et commencèrent à laver le corps de leur amant en douceur. Le brun s'occupait du torse et le châtain du dos.

Quand il fut propre, ils le rincèrent et le firent sortir de la douche. Le brun l'essuya rapidement et ils le guidèrent vers le chambre. Ils avisèrent le tapis blanc et moelleux au centre de la pièce et l'y attirèrent avant que Luka dise d'une voix grave et rauque.

- Met toi à quatre pattes.

Séraphin avait soupiré face au lavage de ses amants, il sentit le tapis sous ses pieds et se mit à quatre pattes.

Connor et Luka regardèrent leur amant un moment. Ils tournèrent autour tel des prédateurs. Ils approchaient de son corps pour lui faire sentir leur présence sans jamais le toucher. Ils voulaient voir s'il avait une confiance totale en eux. S'il garderait les yeux fermés ou s'il finirait par les ouvrir et assouvir sa curiosité et regarder ce qu'ils faisaient.

Séraphin sentait ses amants tourner autour de lui, il entendait leurs pas et frissonnait sous l'air ambiant.

Après quelques minutes de cette douce torture, Connor approcha et se mit à quatre pattes face à lui. Il s'empara de ses lèvres avec douceur et l'embarqua dans un baiser tendre et passionné à la fois. Luka resta debout et fit glisser le bout de ses doigts le long de son dos et sur ses fesses en une caresse aérienne.

Séraphin frissonna et répondit au baiser de l'irlandais. Son dos était recouvert de chair de poule.

Le polonais, ravi de son effet, s'agenouilla près de Séraphin et remplaça ses doigts par sa langue. Il parcourut son dos avec lenteur avant de lécher et mordiller les fesses rondes qui attiraient son regard et qu'il appréciait tellement.

Connor c'était couché sur le tapis et était passé sous le corps de Séraphin. Il alla mordiller un téton avant de le lécher et le sucer avec une lenteur affolante.

Séraphin gémit et se mordit la lèvre violemment en sentant ces stimulis.

L'irlandais se redressa et mit son érection devant la bouche du jeune Lord en lui caressant la nuque du bout des doigts. Il énonça d'une voix basse et rauque.

- Suce moi.

Séraphin frissonna sous l'ordre et ouvrit sa bouche avant de sortir sa langue pour lécher le gland de l'irlandais avant de prendre son sexe en bouche.

Les yeux de Luka s'assombrirent quand il vit leur jeune amant répondre positivement à l'ordre et sucer le sexe de Connor sans se poser de question. Il alla prendre un coffre en bois fermé à clef sous son lit et l'ouvrit.

Il fouilla un moment dedans et en sortit en gode d'une taille plutôt imposante et un tube de lubrifiant avant de revenir après de son jeune amant.

Il mit du lubrifiant sur deux de ses doigts et les enfonça doucement dans l'intimité de Séraphin.

Séraphin gémit autour du sexe de Connor et bougea ses hanches pour encore plus ressentir ces doigts en lui. Sa langue tourbillonnait autour du gland de l'irlandais. Ses soupirs de plaisir frappaient le gland violet de Connor.

Le châtain grogna de plaisir et fourragea les cheveux de plus jeune avec ses doigts. Luka enfonçait ses doigts plus profonds et les bougeait assez durement pour bien préparer l'intimité du plus jeune à ce qui allait suivre.

Séraphin aspirait le gland du châtain en gémissant de plaisir, ses doigts en lui allaient le rendre fou.

Le polonais enduisit le gode de lubrifiant de sa main libre et ôta ses doigts pour présenter l'objet face à l'intimité du plus jeune. Il titilla l'antre de chair avec le gros toys sans l'enfoncer pour autant et attendit de voir la réaction de son jeune amant.

Le plus jeune sentit les doigts être enlevés de son intimité et un très gros objet toucher son petit trou plissé, il goba totalement le sexe de Connor, son nez touchant les boucles brunes, sentant les effluves masculines. Ses fesses allèrent à la rencontre de l'objet, attendant qu'il le pénètre.

Voyant que Séraphin n'avait pas peur et réagissait plutôt positivement. Luka commença à entrer le Gode lentement pour ne pas le blesser et observa les réactions du Lord pour être sûr qu'aucune douleur ne venait gâcher son plaisir.

Le jeune homme sentit ce qu'il avait identifié comme un gode rentrer en lui doucement, ses hanches bougèrent pour faire rentrer le gode totalement en lui alors que sa bouche s'activait violemment sur le sexe de l'irlandais, le suçant, le léchant, l'aspirant, jouant avec sa langue et ses lèvres, mordillant la base, titillant les testicules puis faisant une gorge profonde.

Connor crispa ses mains dans la chevelure du plus jeune. S'il continuait comme ça, il allait jouir sur le champ.

Luka arbora un sourire qui aurait pu être qualifié de pervers et entama un va et vient rapide et profond avec l'énorme Gode. Il caressait les fesses de plus jeune de sa main libre et déposait des baisers dans le bas de son dos.

Séraphin continua ses attentions buccales alors que le sexe vibrait à force de ses gémissements dus au gode. Il frissonnait sous les baisers du polonais. Il allait jouir sans s'être touché.

Le sentant proche de l'orgasme, Luka augmenta le rythme des coups de butoir qu'il donnait avec le toys. Il lécha et mordilla la peau sensible du bas du dos et griffa légèrement les fesses rondes de sa main libre.

Connor avait une main agrippé dans les cheveux de Séraphin et lui caressait la nuque de l'autre. Il était proche de l'orgasme lui aussi et poussait des gémissements rauques.

Le jeune Lord jouit totalement contre le tapis, resserrant ses lèvres sur le gland de Connor.

L'irlandais se crispa et se répandit dans la bouche de Séraphin en poussant un cri d'extase.

Luka observait ses deux amants en plein orgasme avec le sourire aux lèvres. Il avait finement mené sa barque, il voulait qu'ils prennent un maximum de plaisir et il avait réussi.

Il avait encore une érection douloureuse qui demandait à être soulagé mais ce n'était pas le plus important. Il ôta le gode de l'intimité du jeune Lord alors que la voix de Connor s'élevait, rauque.

- Ouvre les yeux Petit Ange.

Séraphin ouvrit ses yeux remplis de larmes d'extase tombant sur le sexe de Connor qu'il nettoya rapidement, son sexe pulsa de nouveau, il attendait toujours à quatre pattes.

Luka le fit se redresser et l'attira à lui pour l'embrasser sans pour autant entreprendre quoique ce soit pour soulager son érection. Il était tellement heureux de voir le jeune homme dans cet état. Il était magnifique.

Connor les observait du coin de l'oeil en reprenant difficilement son souffle.

Séraphin caressa le sexe de Luka sentant son sexe se redurcir.

- Prends moi fort Luka, s'il te plait ?

Le polonais lui fit un sourire et le fit basculer en arrière pour le coucher sur le tapis. Il souleva ses jambes et le pénétra en une seule poussée. Sans lui laisser le temps de reprendre son souffle, il donna de puissant coups de butoir faisant se soulever le corps du jeune Lord à chaque passage.

Séraphin cria de plaisir sa tête se balançant en arrière, son sexe vibrant à chaque fois que sa prostate était touchée. Ses yeux roulaient dans leurs orbites.

Connor se contenta d'observer ses deux amants en souriant. Il savait que Luka avait ce besoin d'affirmer sa domination sur le plus jeune et que le jeune Lord avait besoin de se sentir dominé totalement. Il avait besoin de cette bestialité que seul le polonais pouvait offrir.

Le brun raffermit sa prise sur les jambes du plus jeune et augmenta encore le rythme lui labourant les fesses encore plus violemment. Il grognait de plaisir à chaque va et vient, ses muscles roulaient sous sa peau qui brillait sous la fine couche de sueur qui la recouvrait.
Ses mains accrochées au tapis, Séraphin, se sentait partit très loin, il allait de nouveau jouir sans s'être touché une seule fois, des petits couinements sortaient de sa gorge fatiguée.


Luka continua à donner de puissants coups de butoir et se pencha pour aller susurrer à l'oreille du plus jeune...

- Jouis pour moi Petit Ange...Maintenant !

Et Séraphin jouit, son monde devint blanc alors qu'il n'avait jamais joui aussi violemment, il n'entendait que Luka mais il ne voyait plus rien. Il sentit juste son amant jouir en lui avant de sombrer dans le néant, un néant de béatitude et de plaisir.

Le polonais lui jeta un regard tendre et se retira de son intimité avec une douceur qui tranchait avec la bestialité dont il venait de faire preuve. Connor était parti dans la salle de bain chercher une bassine d'eau tiède et une éponge de bain ainsi qu'une serviette.

Luka souleva leur jeune amant et le déposa en douceur sur le lit. Quand Connor revint avec la bassine. Luka entreprit de laver le corps du jeune Lord pendant que l'irlandais l'essuyait.

Quand ils eurent terminés, ils rabattirent les couvertures sur Séraphin. Le châtain prépara une cafetière et le brun rangea un peu la chambre. Il nettoya le Gode et le rangea dans son coffre avec le lubrifiant et remit le tout sous le lit.
Ils se servirent un café et le burent tranquillement en veillant leur jeune amant.


--> Voilà pour ce long Threesome inédit écrit par nos chouchous !!!! Il a été écrit sous forme de jeu de rôle en direct sur msn donc il peut y avoir quelques erreur même si nous avons relus.
~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
"L'histoire est faites de mensonges sur lesquels tous sont d'accord" Napoléon 1er
Revenir en haut
MSN Skype Fanfiction.net FictionPress Manyfics
Publicité






MessagePosté le: Mar 26 Juin - 14:29 (2012)    Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut
Montrer les messages depuis:   
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujet Toutes les heures sont au format GMT + 1 Heure
Page 1 sur 1

 
Sauter vers:  

Index | forum gratuit | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
onyx © theme by larme d'ange 2006
Powered by phpBB © 2001, 2005 phpBB Group
Traduction par : phpBB-fr.com